Économie : en 2021, après la crise Covid, l'activité corse se redresse

Publié le
Écrit par A.A.

Mardi 21 juin, l'Insee a publié le bilan économique corse pour l'année 2021. Ainsi, après un premier semestre au ralenti dû aux effets de la crise sanitaire, l'activité a nettement repris au second avec la levée des restrictions sanitaires.

La crise économique liée aux effets de la pandémie de Covid semble nettement s'estomper. Dans son bilan économique 2021, publié mardi 21 juin, l'Insee (institut national de la statistique et des études économiques) annonce qu'en Corse, "l'activité économique se redresse avec la levée estivale des restrictions sanitaires".

Cette reprise s'est déroulée en deux temps. Le premier semestre, "encore impacté par les effets de la crise sanitaire", est marqué par un ralentissement de l'économie notamment dû à "un manque de visibilité sur la saison touristique freinant les recrutements". "Les effets du confinement sur l'avant-saison empêchent ainsi les transports de voyageurs et la fréquentation touristique de retrouver leur niveau annuel d'avant crise." Ainsi, par rapport à 2019, le trafic maritime a baissé de 23 %, tout comme la fréquentation hôtelière qui affiche un recul de 20 %.

Cependant, durant cette période, "l'emploi se maintient grâce aux mesures de soutien aux entreprises, notamment le chômage partiel qui reste important jusqu'en avril." Ainsi, comparé à l'avant crise, l'emploi salarié a augmenté de 3.6 % avec 120.770 emplois.

Le chômage en baisse

Au 2d semestre "avec la levée des restrictions sanitaires, l'activité économique régionale se redresse nettement". "Le niveau global de 2019 est dépassé tant en matière de chiffre d'affaires déclaré par les entreprises enquêtées par la Banque de France que d'investissements réalisés. De même, les recettes déclarées par les entreprises soumises à la TVA sont en nette augmentation." Un domaine qui affiche une hausse de 3.8 % par rapport à 2019. Dans le même temps, le chômage baisse (-1.6 point comparé à 2019) et s'établit à 6.3 %.

Une reprise qui concerne également l'industrie agro-alimentaire, la construction et le monde agricole.