"En pleine mer" : la Méditerranée est la route migratoire la plus dangereuse au monde

Ce mardi 26 mars à 20h45, France 3 Corse ViaStella vous propose d’embarquer à bord de l’Ocean Viking, un navire humanitaire, à l’occasion de la soirée spéciale "À Doc Ouvert", en compagnie de la réalisatrice Muriel Cravatte.

Inédit - Documentaire "En pleine mer", écrit et réalisé par Muriel Cravatte.

L’équipage de l’Ocean Viking, bateau humanitaire affrété par SOS Méditerranée, porte secours à des exilé(e)s, entassé(e)s sur des embarcations de fortune, au nom du respect des droits humains et du droit maritime. La Méditerranée centrale est le couloir migratoire le plus dangereux au monde. C’est là qu’un bras de fer se joue quotidiennement entre autorités et humanitaires. Dans son film "En pleine mer", la réalisatrice Muriel Cravatte invite le spectateur à se confronter à la réalité de l’exil, et à s’interroger sur les questions de l’accueil et de la solidarité.

durée de la vidéo : 00h00mn41s
"En pleine mer" montre le travail quotidien du navire "Ocean Viking" affrété depuis 2019 par l'ONG SOS Méditerranée : plus de 20 000 femmes, hommes et enfants ont trouvé la mort en Méditerranée entre 2014 et 2022 ©France 3 Corse ViaStella / TEMPS NOIR / THANK YOU & GOOD NIGHT PRODUCTIONS

L’œil de la réalisatrice se porte sur les femmes

Quotidiennement, des centaines de migrants, fuient la Lybie dans l’espoir de rejoindre une rive plus accueillante. Beaucoup d’hommes, mais aussi des enfants, et des femmes. À bord de l’Ocean Viking, une pièce est réservée à ces dernières, le "women shelter’s" littéralement "centre d’accueil des femmes". C’est un refuge dans le refuge où se joue un aparté. Là où la caméra est posée et saisit la détresse, le désespoir, mais également des moments de grâce, de courage, des rires, et des rêves.

durée de la vidéo : 00h01mn23s
Devant la caméra de Muriel Cravatte, les femmes se livrent, des témoignages poignants... ©France 3 Corse ViaStella / TEMPS NOIR / THANK YOU & GOOD NIGHT PRODUCTIONS

Sur ce bateau, il y a les femmes secourues, et celles qui tentent de les secourir. Pas uniquement du péril de la Méditerranée. Personnage central, Marina, sage-femme, devient "accoucheuse de parole", en soulageant des femmes enceintes de terribles confidences. Mais en leur donnant également de l’espoir. Sur leur santé et sur la perspective d’atteindre un port sûr. Le film est frappant de résilience.

 

"Donner de la visibilité aux invisibles, c'est la mission des documentaires... Sur ce bateau en l'occurence, montrer les femmes, qui sont souvent invisibilisées dans les questions d'immigration"

Muriel Cravatte, réalisatrice

Comme de nombreux journalistes, avant et après elle, Muriel Cravatte a posé sa caméra sur le pont de l’Ocean Viking pour documenter la situation en Méditerranée centrale. Mais son regard s’attarde sur les femmes. Ces mères perdues en "pleine Mer". Si gagner leur confiance est impossible, réussir à recueillir des confidences devient possible. À force de patience, mais aussi parce que la réalisatrice est une femme. Pouvoir ouvrir la seule porte close aux hommes, est l’un des atouts de Muriel Cravatte. D’allure frêle, elle a une force Herculéenne. Pas dans ses bras, mais dans son caractère. D’autres auraient renoncé à filmer des âmes en déshérence sur un bateau, mais elle tient bon, pendant onze semaines, entre juillet et septembre 2022.

Malgré des conditions difficiles de tournage, maintenir le cap !

durée de la vidéo : 00h01mn01s
Les bénévoles de SOS Méditerranée scrutent l’horizon afin de secourir des migrants à la dérive, mais aussi pour surveiller les bateaux Lybiens qui tentent de leur barrer la route. ©France 3 Corse ViaStella / TEMPS NOIR / THANK YOU & GOOD NIGHT PRODUCTIONS

Pendant le tournage, la navigation n’est pas sereine. Les vagues ne sont pas seules responsables. Les garde-côtes Libyens mettent la pression à l’équipage de l’Ocean Viking, en faisant des embardées ou en coupant la route du navire. Les migrants sont nombreux, et les humanitaires attendent le feu vert des autorités pour débarquer dans un port sûr. L’expectative rend les journées interminables. Puis filmer sur un bateau, c’est compliqué parce que ça tangue, mais plus encore à cause du bruit. Celui des moteurs couvre les conversations. Et recueillir les témoignages, c’est la mission que s’est donnée Muriel Cravatte. Mais là encore, la réalisatrice se heurte à la barrière de la langue. Comment recueillir une interview sans comprendre ce qui se raconte ? C’est un pari "quitte ou double". Il sera couronné de succès.

Tout abandonner, n’est pas un choix, mais une question de survie.

Pour libérer de ce suspense insoutenable, oui, l’équipage de l’Ocean viking conduira les migrants dans un port sûr en Italie. Mais de ce film, il faudra retenir une chose : "Il faut que tu comprennes que, personne ne pousse ses enfants sur un bateau, à moins que l’eau ne soit plus sûre que la terre ferme". Cette citation est extraite du poème HOME écrit par Warsan Shire, jeune femme britannique d’origine somalienne. Un texte qu’affectionne la réalisatrice, Muriel Cravatte, car il illustre avec justesse son film "En pleine mer".

📺"En pleine mer", un documentaire à voir mardi 26 mars à 20h45 dans "A Doc Ouvert". Cette diffusion sera suivie d'un entretien avec la réalisatrice Muriel Cravatte. Une émission proposée par Célia Petroni.
💻📲  Disponible en replay sur France.tv

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité