Fin de l'alerte orange en Corse

Après un épisode très violent, le vent s'est apaisé en Corse mais le ciel reste bien mitigé, entre éclaircies, averses et épisodes neigeuses dès 800/1000 m sur le relief, indique Météo-France. Les dégâts liés à la tempête sont limités, mais des foyers restaient privés d'électricité dimanche matin. 

ILLUSTRATION - Les palmiers de la place Saint Nicolas à Bastia (Haute-Corse)
ILLUSTRATION - Les palmiers de la place Saint Nicolas à Bastia (Haute-Corse) © FTVIASTELLA

Plus d'une centaine d'interventions pompiers​

Depuis vendredi les vents d'ouest ont soufflé très fort en de nombreux points de l'île. Mais les conséquences recensées de ces vents sont restées très limitées.

Depuis le début de l'alerte orange vendredi, le Service départemental d'incendie et de secours de la Haute-Corse (SDIS 2B) indique avoir effectué une centaine d'interventions, dont une vingtaine dans la nuit de samedi à dimanche, pour des dégâts légers. Il n'y a pas eu de blessés.

Coupures de courant​

Ces vents violents qui ont soufflé pendant 48 heures ont occasionné des incidents sur le réseau électrique. "Au pic des intempéries, 9000 clients étaient sans alimentation électrique. Les premières opérations engagées ont permis de stabiliser le nombre de foyers concernés à 6500", indique EDF dimanche matin.

5500 abonnés sont privés de courant, "majoritairement en haute-Corse : Cap Corse, Nebbiu, Costa verde, Casinca, Centre Corse", précise EDF. En Corse-du-Sud, 1000 clients sont concernés à Coti, Petreto, Figari.

Trafic aérien perturbé

Le trafic aérien a également été perturbé samedi en Corse. En soirée, l'activité des aéroports de Bastia (Haute-Corse) et de Figari (Corse-du-Sud) était paralysé. Des vols prévus à l'arrivée sur Bastia-Poretta ont été déroutés sur Ajaccio. Les avions au départ de Nice et de Marseille ont été annulés dans la soirée. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo