La 28e édition des Nuits de la guitare est lancée

L'artiste Asaf Avidan a inauguré la 28e édition des Nuits de la guitare à Patrimonio / © France 3 Corse ViaStella
L'artiste Asaf Avidan a inauguré la 28e édition des Nuits de la guitare à Patrimonio / © France 3 Corse ViaStella

Les artistes Noa et Asaf Avidan ont inauguré mardi soir le célèbre festival de Patrimonio

Par A.P.

Un cadre unique et comme toujours des invités de prestige.

L'artiste israélienne Noa a ouvert le bal en duo accoustique avec le guitariste Gil Dor. Une voix de velours et une musique métissée brassant folk, pop, rock mais aussi influences orientales.

Le public était forcément conquis.

La 28e édition des Nuits de la guitare est lancée
Intervenants : Jean-Bernard Gilormini, organisateur du festival / Pierre Bardini, chef de la sécurité Reportage : Typhaine Urtizverea / Laura Zephirin

Depuis près de 30 ans, les Nuits de la Guitare à Patrimonio rassemblent des grands noms de la musique.

Guitaristes corses, classiques, flamencos, manouches, et bien sûr, jazz, blues et rocks mais aussi des groupes et des musiciens plus divers.

De Paco de Lucia a Gilberto Gil, d’Alain Souchon à Jeff Beck : autant de diversité et de prestige qui permet d’attirer les foules.

Un budget en baisse


Mais maintenir une programmation de qualité est devenu un défi de plus en plus difficile selon les organisateurs. Cette année, ils ont perdu 15 000 euros de subventions.

« On joue avec notre argent, avoue Jean-Bernard Gilormini, organisateur du festival. Chaque fois qu’on a eu des coups durs on les a épongé nous-même…. Donc on va réfléchir, on va voir si on va continuer à prendre des risques, si ça vaut le coup ou pas. »

D’autant que dans le contexte des attentats, la sécurité a dû être renforcée : cette année, elle a mobilisé 50 agents et 60 000 euros de budget.


Les Nuits de la guitare se déroulent tous les soirs jusqu’au 25 juillet. La programmation et la billetterie sont à retrouver ici.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Territoriales : pas d'alliance à droite pour le second tour

Près de chez vous

Les + Lus