• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Appartements HLM à vendre où comment devenir propriétaire à moindre coût

ILLUSTRATION- Le parc de logement social, particulièrement peu important, apparaît inadapté aux demandes insulaires, d'après une étude réalisée par l'INSEE. / © FTViaStella
ILLUSTRATION- Le parc de logement social, particulièrement peu important, apparaît inadapté aux demandes insulaires, d'après une étude réalisée par l'INSEE. / © FTViaStella

Devenir propriétaire de son logement social, c’est possible. A Bastia (Haute-Corse), le groupe Logirem propose à la vente plusieurs appartements. Le dispositif doit permettre au bailleur de récupérer des fonds et aux habitants de devenir propriétaire à un prix défiant toute concurrence.

Par Grégoire Bézie

C'est la loi ENL (Engagement National pour le Logement) qui autorise les bailleurs sociaux à vendre leurs logements aux locataires en place, à des prix de vente inférieurs au prix marché.

Ce dispositif a été mis en place par l’Etat, confronté à la baisse de ses finances et à l’explosion de la demande en logement social, qui a choisi de se désengager aux profits des bailleurs sociaux.

Les logements construits il y a moins de dix ans sont exclus de ce dispositif. A Bastia, c’est après avoir mené d'importants travaux de réhabilitation que la Logirem a proposé à ses locataires de devenir propriétaire, dans les résidences "Agliani" et "Le Sémaphore".
Logements HLM à vendre à Bastia
Nathalie Dutheil, directrice stratégie et développement de Logirem; Jacques Fieschi, directeur général Le Logis Corse; Yves Negm, retraité, locataire de la cité Agliani depuis 1987; Jean-François Rossi, habitant de la cité Agliani depuis 1972; Emile Zuccarelli, maire (PRG) de Bastia; Gilles Simeoni, élu territorial, conseiller municipal Inseme per Bastia


Un T4 pour moins de 100.000 euros​

127 appartements sont concernés par cette opération. "Un T3 d’une soixantaine de mètres carrés se négociera entre 82 et 84.000 euros, un T4 entre 92 et 98.000 €, en fonction de l'étage de la superficie et de l'exposition", a expliqué Nathalie Dutheil, la directrice stratégie et développement de Logirem, soit un prix de 25 à 30% à ceux du marché de l’immobilier.

"La vente de ces appartements nous permettra de reconstituer des fonds propres mais aussi de réinvestir sur le territoire de la communauté d'agglomération de Bastia, où nous avons accru notre patrimoine de 20% en 4 ans" a précisé Nathalie Dutheil.

Opérateur du logement social sur l'arc Méditerranéen, Logirem est l'un des principaux bailleurs sociaux en Corse. Le groupe gère 2400 logements, principalement à Bastia et Ajaccio.

Le dispositif concerne prioritairement les locataires de logement sociaux qui occupent leur logement, ainsi que ceux qui souhaitent faire l'acquisition d'un logement social vacant.

Le locataire peut également demander l'acquisition de son logement au profit de son conjoint, de ses ascendants ou descendants, à condition qu'il respecte les plafonds de ressources exigés pour l'attribution d'un logement social.

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus