• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia : les commémorations de l'Appel du 18 juin tournées vers la jeunesse

Ce mardi marque le 79e anniversaire de l’Appel du 18 juin. / © Typhaine Urtizverea / FTVIASTELLA
Ce mardi marque le 79e anniversaire de l’Appel du 18 juin. / © Typhaine Urtizverea / FTVIASTELLA

Ce mardi, plusieurs dizaines de personnes ont assisté à la cérémonie de commémoration de l’Appel du 18 juin organisées, notamment, sur la place Saint-Nicolas de Bastia. Une cérémonie animée, en partie, par des collégiens et des lycéens.

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Ce mardi marque le 79e anniversaire de l’Appel du 18 juin. Un appel aux Français, à s'unir dans l'action et le sacrifice contre les Allemands, lancé en 1940 par le général de Gaulle sur les ondes de la BBC depuis Londres. 

Une cérémonie de commémoration s’est tenue à Bastia, place Saint-Nicolas, ce matin. Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées au pied du monument aux morts autour d’anciens combattants, de collégiens et de lycéens. 
 


Ces derniers ont, notamment, lu l’Appel du général de Gaulle. « C’est très important pour les jeunes aujourd’hui puisque l’on est au moment, où, les années avançant on passe de la mémoire, avec les derniers survivants qui peu à peu s’éteignent, à l’Histoire. Cette prise de conscience de tout ce qui s’est passé. C’est très important de la perpétuer aujourd’hui, car rien n’est jamais acquis. C’est un engagement citoyen quotidien sur ce qu’on fait nos aînés », estime François Ravier, préfet de Haute-Corse. 

 

« Il ne faut jamais se coucher »


À la fin de la cérémonie, plusieurs gerbes ont été déposées au pied du monument aux morts. « C’est un moment solennel important. À l’époque, le Général de Gaulle ne représentait pas la France, mais une infime minorité, c’est un exemple pour les jeunes. La question est : ‘comment faire pour que ça ne se reproduise plus ?’. Cela sert aussi à dire que ce n’est pas parce que l’on est minoritaire qu’on a tort et ce n’est pas parce que l’on est seul que l’on a tort. Il ne faut jamais se coucher, c’est une leçon même pour nous », explique Pierre Savelli, maire de Bastia. 

Une cérémonie est également prévue à Ajaccio à 19 heures au monument aux morts. 
 



 

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus