• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Bastia : un homme retrouvé mort dans l’immeuble où s’est déroulée la fusillade 

Ce lundi 4 février, un homme d'une cinquantaine d'années a été retrouvé mort dans son appartement situé dans l'immeuble où s'est déroulé la fusillade de Bastia. / © Sébastien Tieri / FTVIASTELLA
Ce lundi 4 février, un homme d'une cinquantaine d'années a été retrouvé mort dans son appartement situé dans l'immeuble où s'est déroulé la fusillade de Bastia. / © Sébastien Tieri / FTVIASTELLA

Ce lundi 4 février un homme d’une cinquantaine d’années a été retrouvé mort dans l’immeuble où s’est déroulée la fusillade de Bastia, mercredi 30 janvier. Il serait mort de cause naturelle, la date du décès est incertaine. 

Par Henri Mariani

Un homme a été retrouvé mort, ce lundi 4 février, au cinquième étage de l’immeuble résidence impériale dans le quartier de Montesoro à Bastia.

Il s’agit du bâtiment où a eu lieu la fusillade de mercredi dernier, qui a 2 morts, dont le tireur et 5 blessés. Selon nos informations, il s’agirait d’une mort naturelle, aucun impact de balle n’ayant été relevé sur le corps de la victime. 

Le médecin du Samu qui a procédé au premier examen sur place a relevé d’importantes lésions sur le visage de la victime, sans pouvoir en préciser l’origine pour l’instant. Sont-elles consécutives à une chute, à des coups, ou à une altération des tissus de la peau, suite à un décès qui remonterait à plusieurs jours ? 

Il faudra attendre les conclusions de l’autopsie qui devrait être pratiquée mercredi au centre hospitalier de Bastia ; pour connaître les circonstances exactes de la mort. 

L’homme vivait seul et était âgé d’une cinquantaine d’années. C’est son employeur qui a prévenu les autorités après avoir constaté son absence lundi matin. Lors de la découverte du corps par les policiers de la sécurité publique, l'appartement était fermé de l'intérieur

 
Bastia : un homme retrouvé mort dans l’immeuble où s’est déroulée la fusillade 
Intervenants - Jean Tomasi, Habitant de la Résidence impériale Equipe - EMilie Arraudeau, Christian Giugliano, Ramsey Kinany.

 

Manquements dans la conduite des investigations ? 


L’enquête ouverte par le parquet de Bastia, devra lever le voile sur cette découverte qui risque d’alimenter la polémique sur les conditions dans lesquelles les investigations ont été menées après la fusillade de mercredi dernier. 

L’immeuble a-t-il été passé au peigne fin par les policiers comme le prévoit la procédure ? 60 fonctionnaires de la police judiciaire de Bastia étaient engagés dans cette opération. 

Appuyés par des éléments de l’antenne du Raid de Marseille (recherches, assistance, intervention, dissuasion) et par plusieurs hommes de la BRI, la brigade de recherches et d’intervention. La gestion d’une opération de cette nature impose en effet qu’une fois le tireur neutralisé, les lieux soient entièrement visités

Couloirs, appartements, caves, garages, combles, etc. Une fouille minutieuse destinée à détecter la présence d’autres assaillants, ou d’explosifs déposés pour piéger l’endroit. Cette action a-t-elle été réalisée avec la rigueur nécessaire ? L’appartement dans lequel l’homme a été découvert mort cet après-midi avait-il été fouillé lui aussi ? 

Les conclusions du médecin légiste seront donc très précieuses, c’est lui en effet qui va dater le décès ; et déterminer le temps écoulé depuis la mort du quinquagénaire. En fonction de ses conclusions et des procès-verbaux rédigés par les enquêteurs qui ont participé à la fouille de l’immeuble, la justice pourra dire s’il y a eu des manquements dans la conduite des investigations après la fusillade. 

Mise à jour : l'autopsie a eu lieu mercredi au centre hospitalier de Bastia.

L’autopsie d’Auguste Bracconi, tué mercredi dernier lors de la fusillade de Lupino, a également été réalisée mercredi. Les résultats seront connus dans le courant de la semaine prochaine. Les obsèques de la victime auront lieu vendredi à 11h00.


 

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus