Bastia : des milliers de personnes ont rendu hommage à Edmond Simeoni


La famille d’Edmond Simeoni, décédé vendredi à l’âge de 84 ans, reçoit les condoléances depuis deux jours à l’oratoire Saint-Roch de Bastia. La foule, venue de toute la Corse, est toujours aussi nombreuse. 


Entre samedi 15 décembre et dimanche 16 décembre, des milliers de personnes ont convergé vers l’oratoire Saint-Roch de Bastia. À tel point que le bâtiment n’est pas assez grand pour tous les accueillir.

Dimanche matin, la foule d'anonymes, venus de toute la Corse, est encore nombreuse à attendre patiemment sur le parvis de l'édifice. C’est ici que la famille d’Edmond Simeoni, décédé vendredi à l’âge de 84 ans, reçoit les condoléances.

 


Samedi, des amis, des proches, des anonymes sont venus présenter leurs condoléances à la famille d'Edmond Simeoni. C’est le cas du militant Bernard Villanova et de Paul-Félix Benedetti de Core in Fronte.
 

Intervenants : Bernard Villanova Militant ; Paul-Félix Benedetti Core in Fronte. Equipe : Kael Serreri ; Marion Fiamma.

 

Bougies


Le jour du décès d'Edmond Simeoni, lors de l'arrivée du cortège funéraire à Bastia, un groupe s'était déjà rassemblé sur le parvis de l'oratoire Saint-Roch. Spontanément, des anonymes ont déposé des bougies au pied du kiosque à musique de Bastia. Des portraits retraçant la vie d'Edmond Simeoni y ont été placés en hommage. 
 
Equipe : Kael Serreri ; Marion Fiamma


"On a perdu presque un père. C'est un Monsieur qui a tellement fait pour la Corse, qui a été un des précurseurs de tout ce qu'on est aujourd'hui. Il est vrai que c'est difficile de voir partir un Monsieur comme ça. On pense que ces gens-là ne meurent jamais", livre un homme. 

"C'est quelqu'un qui va nous manquer à tous. Il était toujours de bons conseils et il fait partie de nous. Moi, très jeune, il m'a ouvert les yeux", témoigne un autre. 

Edmond Simeoni consacra sa vie à défendre la Corse, du scandale des boues rouges, aux événements d’Aléria en août 1975, jusqu'à la victoire des nationalistes à la collectivité territoriale en 2015.



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité