Bastia : une rue au nom du dernier goumier Ali Nadi ?

© PHOTOPQR/NICEMATIN/MAXPPP
© PHOTOPQR/NICEMATIN/MAXPPP

Le groupe d’opposition mouvement corse démocrate du conseil municipal de Bastia souhaite qu'une rue ou une place porte le nom du dernier goumier : Ali Nadi. Ce dernier faisait partie des combattants marocains ayant libéré la Corse en 1943. 

Par A.A/France 3 Corse ViaStella

Le 4 octobre 1943 est le jour de la libération de Bastia, un événement qui préfigurera celle de l’île toute entière. Un an avant la Libération, la Corse devient le premier département libéré de métropole.

Parmi les soldats présents : les goumiers. Ils sont des combattants marocains et leur présence a notamment été déterminante lors de la prise du col de Teghime. Afin de leur rendre hommage, le groupe d’opposition mouvement corse démocrate du conseil municipal de Bastia souhaite qu’une rue porte le nom d’Ali Nadi, le dernier des goumiers.

« Le lion de l’Atlas »


Une motion en ce sens sera proposée en conseil municipal le 19 décembre prochain. « Il est aujourd’hui de notre devoir de rendre le juste hommage à leur mémoire et de saluer leur bravoure, leur endurance et leur abnégation en consacrant,  à l’occasion du 75ème anniversaire de la libération de la Corse qui sera célébré en 2018, une rue ou une place de notre ville au nom du dernier d’entre eux, Ali Nadi […]- dernier des goumiers libérateurs de Bastia », indique le groupe dans son texte de motion.  

Le sergent-chef Ali Nadi, surnommé le « Lion de l’Atlas » par le général de Gaulle, est décédé il y a quelques jours et s’est illustré tout au long de sa carrière militaire. En 2013, François Hollande l’élève au grade d’officier de la légion d’honneur lors des commémorations du 70ème anniversaire de la libération de la Corse. 

Près de 200 goumiers sont morts dans les batailles pour libérer l’île.


Sur le même sujet

Les + Lus