Conflit de voisinage à Sainte-Marie-Sicché : le procès en appel de Christian Istria débute ce lundi

Conflit de voisinage à Sainte-Marie-Sicché
Emilie Arraudeau et Pascal Alessandri

Le 11 février 2015, Christian Istria était condamné à 14 ans de prison ferme par la Cour d’assises de Corse-du-Sud pour le meurtre de son voisin, Toussaint Antona, abattu en avril 2012 à Sainte-Marie-Sicché. Le procès en appel commence aujourd’hui devant les assises de la Haute-Corse.

Par France 3 Corse ViaStella

Condamné à 14 ans de prison ferme par la Cour d’assises de Corse-du-Sud en février 2015, Christian Istria comparaît ce lundi en appel devant les assises de Haute-Corse à Bastia pour un procès dont le verdict devrait être rendu à la fin de la semaine.

Il est accusé d’avoir tué son voisin, Toussaint Antona, le 17 avril 2012 de quatre balles dont deux dans la tête.

Légitime défense ?

Derrière ce drame, un conflit de voisinage dans le village Sainte-Marie-Sicché (Corse-du-Sud) aux origines floues entre deux familles autrefois proches. Les deux voisins avaient, semble-t-il, le projet de fonder une maison de retraite mais celui-ci n’aurait pas abouti. Ils en auraient gardé une inimitié durable.

Le jour du drame, l’accusé affirme avoir été insulté par Toussaint Antona alors qu’il rentrait chez lui avec sa fille de 14 ans. Depuis son procès de 2015, il l’affirme : il aurait agi par légitime défense, frappé par un bâton et menacé par son voisin lui-même armé. Mais les enquêteurs n’ont trouvé aucune arme chez Toussaint Antona. En première instance, l'état de légitime défense n’avait pas été retenu.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus