Courses hippiques : le Championnat des Jockeys de la Méditerranée fait escale à Prunelli-di-Fiumorbo

Ce dimanche 14 mai, l'hippodrome de Calzarellu accueille le Championnat des Jockeys de la Méditerranée et de la mer Noire. Plusieurs pays seront représentés dans la deuxième étape de ce tournoi qui se déroule pour la première fois en Corse.

Journée de gala au champ de courses de Prunelli-di-Fiumorbo.

Dimanche 14 mai, le Championnat des Jockeys de Méditerranée et de la mer Noire fait escale sur l'hippodrome de Calzarellu. 

Ce tournoi, qui réunit 16 pays, s'arrête pour la première fois en Corse, où se déroule la deuxième étape.

"C'est la région la mieux placée en France pour représenter la Méditerranée, indique le communiqué de l'Union Hippique de la Méditerranée qui organise ce championnat. La Corse sera ainsi terre d'acceuil de cette manifestation au coté notamment de la Lybie, la Tunisie, la Sardaigne, l'Italie, le Maroc, Malte ou la Roumanie."

"C'est un bel événement pour la fédération et pour toute la région, prolonge Jean-Baptiste Andreani, président de la Fédération corse des courses hippiques et de la société des courses de Prunelli-di-Fiumorbo. Cela amène des gens de tous les horizons. Cette Union Hippique est une association qui a été créée dans le but de rapprocher les îles et les pays des bords de la Méditerranée." 

Course à 15h30

Parmi les sept courses de la réunion de ce dimanche à Prunelli, la troisième - le Prix Jean-César Pieri - comptera pour ce Championnat des Jockeys. Il s'agit d'une épreuve de plat disputée sur la distance classique, soit 2400 mètres. Le départ est fixé à 15h30.

Installé en Corse depuis de nombreuses années, Laurent Doreau participe à ce circuit international. Il sera associé à Facile à Vivre, un cheval paré de la casaque rouge de Gilles Leca. Âgé de 44 ans, le jockey insulaire totalise près de 165 victoires dans sa carrière.

"Quand la Fédération de Corse a été désignée pour accueillir une manche du Championnat, c’était un petit peu tard pour faire venir tous les jockeys."

Jean-Baptiste Andreani

Président de la Fédération Corse des Courses Hippiques

Si certains jockeys viendront de l'étranger, tous les pays ne pourront cependant pas être représentés dans cette épreuve. 

"Malheureusement, on a eu des petits problèmes de visa, regrette Jean-Baptiste Andreani. L’organisation de la réunion ne nous a été confirmée qu’il y a un mois et demi. Quand la Fédération de Corse a été désignée pour accueillir une manche du Championnat, c’était donc un petit peu tard pour faire venir tous les jockeys. Néanmoins, il y aura cependant des représentants italiens et marocains qui seront là. Une équipe de journalistes de la chaîne Equidia est également venue pour l'occasion. Je pense que ça va bien se passer." 

De nombreuses animations, notamment pour les enfants, sont également prévues tout au long de la réunion de courses.

"Réamorcer la pompe"

En marge de la piste, l'objectif de ce tournoi est aussi "de réunir les différentes communautés en allant au-délà du monde du cheval en créant des liens entre les peuples", souligne l'Union Hippique de la Méditerranée. Une manière, aussi, de faire découvrir l'île, ses paysages et ses traditions à travers un itinéraire culturel qui accompagnera l'événement.

Sur le plan hippique, cette étape du Championnat des Jockeys offre également une vitrine à la Fédération de Corse. Elle permettra en effet aux instances insulaires de montrer leur savoir-faire, notamment pour accueillir de nouveau des réunions PMU (Pari Mutuel Urbain). Ce qui permettrait aux parieurs de toute la France de miser sur une épreuve disputée dans l'île.

Par le passé, l'hippodrome de Prunelli a déjà organisé des réunions avec une course PMU, support des enjeux nationaux.

Ce dimanche, ce ne sera pas le cas. Seuls les personnes présentes à Calzarellu pourront miser sur les sept épreuves du programme.

"Des responsables du PMU vont venir ce dimanche pour voir comment on organise les courses en Corse, explique le président Jean-Baptiste Andreani. Pour nous, le but est que toute la fédération en profite et que l’on puisse de nouveau organiser des réunions Premium, support des enjeux nationaux, sur les quatre hippodromes de l’île. C’est pour l’intérêt général que nous organisons cet événement. Il nous permet de réamorcer la pompe."

Ce dimanche à Calzarellu, le début de la réunion est fixé à 14 heures.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité