• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Nouvel espace Gaudin à Bastia : quelles conséquences aura le nouveau parking ?

L'emplacement du futur parking Gaudin dans la cour du collège Simon Vinciguerra à Bastia (Haute-Corse) / © E.ARRAUDEAU
L'emplacement du futur parking Gaudin dans la cour du collège Simon Vinciguerra à Bastia (Haute-Corse) / © E.ARRAUDEAU

Le réaménagement de l'espace Gaudin, qui comprend un parking de 303 places, suscite espoirs et interrogations

Par A.P.

Mardi soir, le maire de Bastia, Pierre Savelli, a présenté les plans du futur espace Gaudin en plein centre-ville.

En plus de la salle polyvalente de 150m², un parking de 303 places sera construit sur l’actuelle cour du collège Simon Vinciguerra.

« Toute l’articulation du projet était liée à la construction de ce parking, donc il est urgent de le faire. », explique le maire.

Deux tiers des places environs seront réservés aux riverains, une « bonne chose », selon Pierre Savelli. Le prix d’abonnement ne devrait pas dépasser les 60 euros par mois.

Nouvel espace Gaudin à Bastia : quelles conséquences aura le nouveau parking ?
Intervenants : Pierre Savelli, maire de Bastia // un habitant de la rue Castagnu // José Murati, gérant d'une salle de body fitness Reportage : Grégoire Alcalay / Tarik Khaldi

Des riverains inquiets, des commerçants plein d’espoir


Mais certains habitants du quartier craignent de ne pas pouvoir en bénéficier.

Les commerçants, eux, se réjouissent de ce nouvel équipement qui permettrait de « redonner une autre vie » au quartier, selon les mots de José Murati, gérant d'une salle de body fitness.

Les travaux débuteront en septembre 2017 et termineront en septembre 2019 pour un coût total de 11 millions d’euros. Les places de stationnement du boulevard Gaudin seront alors supprimées.

Le détail du projet est visible sur le site de la mairie de Bastia.

Tensions au sein de la majorité municipale

La réunion sur un des projets phare de la municipalité devait rassembler la première adjointe PS Emmanuelle de Gentili et Jean-Louis Milani adjoint DVD autour du maire. C’est ce qu’annonçait le communiqué municipal proposant au public un dialogue avec les trois élus sur le projet.

Mais ni la première adjointe ni Jean-Louis Milani n’ont fait le déplacement officiellement pour des problèmes d’agenda. Selon nos sources des crispations existent entre les 3 composantes de l’union municipale , elles ne sont pas liées au projet lui-même mais au respect des équilibres de cette alliance. Les deux élus absents n’ont pas répondu à nos appels.

A lire aussi

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus