Décision dans le procès des "boules de pétanque" : jusqu'à 2 ans de prison pour les supporters bastiais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Bonifay
Devant la salle d'audience du tribunal correctionnel.
Devant la salle d'audience du tribunal correctionnel. © S.Bonifay/FTV

Le tribunal correctionnel a rendu sa décision dans l'affaire des boules de pétanques transformées en explosifs et cachées par des supporters bastiais durant une manifestation en soutien à Maxime Beux, grièvement blessé lors d'un déplacement à Reims.

Le tribunal correctionnel de Bastia a suivi, en grande partie, les réquisitions du Parquet.

Adrien Matarise et Julien Muselli ont été reconnus coupables de transport de produits incendiaires ou explosifs. Ils ont été également reconnus coupables d'assodication de malfaiteurs. Ils sont tous les deux condamnés à 2 ans de prison ferme, sans mandat de dépôt. Ils passeront devant le juge d'application des peines dans les mois qui viennent. 

Jean-Philippe Mei, lui, a été reconnu coupable d'association de malfaiteurs, et condamné à 10 mois, aménageables à domicile. 

Les trois hommes ont également été condamnés à 300 euros d'amende pour refus de se soumettre aux prélèvements signalétiques. 

Le dernier prévenu, Maxime Beux, au cœur de l'affaire puisque c'est lors de la manifestation de soutien après l'agression dont il a été victime à Reims que les faits se sont déroulés, a été relaxé du chef de refus de se soumettre aux prélèvements signalétiques. 

Son avocat, Benjamin Genuini, s'en réjouit : "la semaine précédent les faits, il était à Reims, sur son lit d'hôpital. Il n'avait donc aucun lien possible avec ces faits-là. C'est un retour à la normale que cette relaxe. Concernant les autres prévenus, et en particulier monsieur Muselli, que je représente également, nous allons étudier les possibilités de donner suite ou pas à ce délibéré. mais on se félicite que l'audience se soit déroulée dans le calme, et que tout le monde ait pu s'exprimer". 

Retrouvez un récit détaillé de toute l'affaire en consultant l'article que nous lui avions consacré le 2 novembre 2021 :

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.