Sécheresse : mesures d’économie pour les usages de l’eau en Haute-Corse

© Thomas Bresson / WIKIMEDIA
© Thomas Bresson / WIKIMEDIA

Les communes des secteurs hydrographiques de Balagne, du Cap Corse-Nebbio et du Centre Corse ont été placées en niveau "d’alerte" et les communes du secteur hydrographique de Plaine Orientale en niveau "de vigilance", a indiqué mercredi 27 juillet la préfecture de la Haute-Corse.

Par France 3 Corse ViaStella

"Cette décision n’impose pas pour le moment de restriction particulière sur les usages de l’eau mais doit inciter chacun à une gestion la plus économique possible de la ressource", précise la préfecture qui indique avoir pris un arrêté en date du 18 juillet.

Le département de la Haute-Corse connaît actuellement un épisode de sécheresse notable qui nécessite une vigilance accrue des services de desserte d’eau potable, de distribution d’eau brute et d’irrigation.

Déficit pluviométrique

Parmi les points relevés figurent les bilans des précipitations depuis le 1er septembre 2015. Ils accusent un déficit de 30% en Balagne, dans les Agriates et le Niolo et de 20% dans le reste du département. Ce déficit s'est renforcé sur les trois derniers mois pour atteindre de 30% à 50% sur tout la Haute-Corse.

Si le remplissage des réserves en eau est satisfaisant, entre 70% et 97% au 11 juillet, les débits des cours d’eau qui alimentent ces réservoirs sont en forte baisse, souligne la préfecture. 

Pas de restriction, mais du civisme

L'arrêté ne prescrit pas de mesures de restriction mais indique les mesures d’information à prendre par les gestionnaires des réseaux de desserte en eau et d’irrigation, en direction de leurs usagers, sur le risque d’aggravation de la situation de sécheresse dans le département et sur les mesures d’économie d’eau qui peuvent d’ores et déjà être mises en œuvre.

"Il est demandé à chacun de faire preuve de civisme en procédant à un usage économe de l’eau dans ses activités, de façon à épargner la ressource en eau douce disponible dans le département", indique la préfecture.

Un prochain point sur la sécheresse sera établi début août.

Sur le même sujet

Les + Lus