Calvi - Paillote Mar a Beach, la justice ordonne l'expropriation

Calvi - Paillote Mar a Beach, la justice confirme l'expulsion / © S. BONIFAY / FTVIASTELLA
Calvi - Paillote Mar a Beach, la justice confirme l'expulsion / © S. BONIFAY / FTVIASTELLA

Le Tribunal de Grande Instance de Bastia a ordonné mardi l'expropriation du propriétaire de la paillote Mar a Beach, située dans une crique sur la presqu'île de la Revellata, à Calvi (Haute-Corse), une occupation jugée illégale par le tribunal.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Le TGI a ordonné mardi l'expulsion de Franck Maraninchi, le propriétaire de la paillote Mar a Beach, située sur le domaine public maritime à Calvi, en Haute-Corse.

Le tribunal a assorti sa décision d'une amende de "1 000 euros par jour de retard après un délai d'un mois à partir de la signification de la présente décision".

En 2003, le tribunal administratif de Bastia avait jugé illégal l'occupation du domaine public maritime de ce restaurant, construit sans permis, situé dans une crique sur la presqu'île de la Revellata, propriété du Conservatoire du littoral. Le tribunal avait ordonné la démolition de la paillote et la remise en état des lieux.

Depuis, son propriétaire Franck Maraninchi, qui revendique l'occupation d'un terrain familial, avait intenté toutes les voies de recours possibles. Depuis 15 ans, les procédures se multipliaient. Les six jugements successifs ont toujours condamné Frank Maraninchi à remettre en état les lieux occupés illégalement, sans suite.

La nouvelle décision du TGI de Bastia indique que cette expulsion pourra donner lieu au "concours de la Force Publique" si nécessaire.  

Intervenants - Dominique Maraninchi, frère du propriétaire de la paillote. Equipe - Anne-Marie Leccia, Daniel Bansard

A lire aussi

Sur le même sujet

Limitation à 80km/h sur les routes secondaires, l’adaptation s’annonce compliquée en Corse 

Les + Lus