Cap Corse : des communes tentent de trouver de nouvelles ressources en eau

© Flora Battesti/FTVIASTELLA
© Flora Battesti/FTVIASTELLA

Dans le Cap Corse, des communes tentent de trouver de nouvelles ressources en eau. Pas de quoi s'inquiéter cet été, mais après la sécheresse de 2017, les élus de la micro-région anticipent et cherchent à optimiser les moyens.

Par France 3 Corse ViaStella

« Ici, c’est un exemple d’un des six captages que l’on va réaliser », explique Laurence Piazza, maire de Meria. Oubliées les racines, l’eau s’écoule l'eau s'écoule désormais sans problème. Grâce à ses travaux sur les captages d'eau, la maire de Meria espère gagner 20 à 30 % de débit supplémentaire.

Après la sécheresse de l'année dernière, Laurence Piazza tente de capter toutes les ressources en eau de sa commune. Mais à moyen terme, il faudra envisager d'autres solutions. « Il faut trouver le moyen de faire des stockages de faire, éventuellement, des nouveaux forages et de voir comment remplir ces stockages. Et faire des stockages à plusieurs communes et pouvoir évidemment remplir ces stockages », note-t-elle. 

 
Cap Corse : des communes tentent de trouver de nouvelles ressources en eau
Intervenants - Laurence Piazza, Mairesse de Meria ; Jean-Claude Galletti, Maire de Pietracorbara. Equipe - Pierrick Nannini ; Flora Battesti ; Anne-Laure Louche.
 

Retenue collinaire 


À Pietracorbara, aussi, la commune a opté pour de nouvelles ressources. Après un forage, 20 % d'eau potable supplémentaire ont pu être captés. Pietracorbara, Meria, les communes capcorsines veulent travailler ensemble.

La retenue collinaire pourrait être une piste. « Il y a beaucoup d’eau qui se jette à la mer et c’est stupide. Nous devons faire des retenues qui seraient totalement dans le cadre de l’environnement. Il faut impérativement créer des bâches, en prévision, ramasser l’eau au printemps, mettre en aval des stations de traitement et laisser couler les ruisseaux », soutient Jean-Claude Galletti, maire de Pietracorbara. 

Pour ses communes côtières, la population triple en période estivale, et la consommation d'eau avec elle. Pour autant, pas d'inquiétude à l'horizon, mais le meilleur geste pour se prémunir reste celui d'économiser l'eau.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

ITW- irruption du STC dans les locaux de l'office public de l'habitat de Haute-Corse

Les + Lus