Cap Corse : le parc éolien fait peau neuve

13 éoliennes nouvelle génération prendront la place des 20 anciennes machines, technologiquement dépassées. / © Maïa Graziani / France 3 Corse ViaStella
13 éoliennes nouvelle génération prendront la place des 20 anciennes machines, technologiquement dépassées. / © Maïa Graziani / France 3 Corse ViaStella

Les 20 éoliennes installées en 2000 sur les communes de Rogliano et d'Ersa ont été dépecées de leurs pales et nacelles, et ne devraient pas tarder à complètement disparaitre du paysage. Un départ uniquement temporaire : 13 nouvelles éoliennes dernière génération viendront bientôt les remplacer. 

Par Axelle Bouschon

Sur les crêtes du Cap Corse, l'heure est au renouvellement.

Les 20 éoliennes du parc éolien de Tenesa, installées en 2000, n'ont plus leur fière allure d'antan : pales et nacelles manquantes, les longs mâts blancs trônent désormais complètement immobiles. Leur temps aussi est compté : bientôt, ils seront tous remplacés par 13 éoliennes nouvelle génération.

Des machines similaires en taille et en aspect, mais pas en performances. "La technologie éolienne a beaucoup évolué depuis le début des années 2000, explique David Augeix, directeur de la région Sud d'EDF Renouvelables. Avec 13 machines, on conservera la même puissance qu'à l'époque avec 20, et on accroîtra la production."
 

Avec 13 machines, on conservera la même puissance qu'à l'époque avec 20, et on accroîtra la production


Ainsi, à puissance équivalente, ces nouveaux modèles seront plus efficaces et capables de capter des vents plus faibles, assurant ainsi une hausse moyenne de 15% de la production énergétique actuelle. 
 
Les 20 éoliennes seront bientôt entièrement démantelées. / © Maïa Graziani / France 3 Corse ViaStella
Les 20 éoliennes seront bientôt entièrement démantelées. / © Maïa Graziani / France 3 Corse ViaStella
 

Jackpot pour les communes


À la municipalité de Rogliano, on se frotte déjà les mains. La commune, qui accueillait sept des engins sur son territoire, a signé une nouvelle convention pour les 40 prochaines années. Il faut dire que pour le maire, le calcul semble avantageux à tout point de vue : "De 7 éoliennes, on passe à 4. Elles seront plus éloignées du village, plus insonorisées, et, cerise sur le gâteau, rapporteront beaucoup plus à la commune !" se félicite Patrice Quilici.

En tout, entre les taxes foncières et les loyers, Rogliano touchera ainsi 45 000 euros par an. Un beau pactole, mais presque moitié moindre à côté de celui que devrait empocher Ersa, la commune voisine, sur laquelle se trouvaient jusqu'alors les 13 autres éoliennes.

Elles seront plus éloignées du village, plus insonnorisées, et, cerise sur le gâteau, rapporteront beaucoup plus à la commune


Les 80 000 euros de gains prévisionnels dus aux machines à vent y représentent même 25% du budget géré par le maire, Thomas Micheli. "80 000 euros, avec les subventions, ça permet de faire 400 000 euros de travaux". La ville a ainsi pu mener plusieurs chantiers, parmi lesquels la construction d'un réservoir enterré, un système d'eau potable et d'assainissement aux normes européennes, et des actions de préservation du patrimoine local, "tout ça grâce aux éoliennes". 
 

Investissement conséquent 


Un projet qui remporte, donc, les faveurs des deux communes sur lesquels il s'est installé. Mais qui a tout de même un coût : 22 millions d'euros, financés en totalité par EDF Renouvelables, gestionnaire du site.

L'investissement est conséquent, mais l'entreprise de production d'énergies vertes mise gros sur ce parc éolien, qui devrait produire 12 MW. Soit la consommation annuelle de 15 000 personnes. 

Les travaux pour mettre en place les nouvelles éoliennes débuteront à partir du printemps prochain. Elles seront debout au plus tard à la fin de l'été.

Les anciennes, elles, seront en partie recyclées : l'acier, notamment, sera retraité. Quant aux pales, en fibres de verre, elles partiront dans des déchetteries adaptées.
 
Cap Corse : le parc éolien fait peau neuve
Intervenants : Patrice Quilici, maire de Rogliano - Thomas Michelin, maire d'Ersa. Equipe : GRAZIANI Maia - TOURNOUX Aurélie - ANTOMARCHI Jacques - BONNIGTON Julian

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus