Crise des déchets en Corse : annonce d’un « plan Marshall » pour 2020

Syvadec, État, collectifs de riverains, collectivité de Corse, tous les acteurs du dossier des déchets se sont rassemblés à Corte, mardi 17 décembre, pour tenter de trouver une solution à la crise. / © Ophélie Perroux / FTVIASTELLA
Syvadec, État, collectifs de riverains, collectivité de Corse, tous les acteurs du dossier des déchets se sont rassemblés à Corte, mardi 17 décembre, pour tenter de trouver une solution à la crise. / © Ophélie Perroux / FTVIASTELLA

Syvadec, État, collectifs de riverains, collectivité de Corse, tous les acteurs du dossier des déchets se sont rassemblés à Corte, mardi 17 décembre, pour tenter de trouver une solution à la crise. Une annonce : le lancement d’un « plan Marshall » en 2020 basé sur le développement du tri. 

Par France 3 Corse ViaStella

Mardi 17 décembre, à Corte, tous les acteurs du dossier des déchets se sont rassemblés autour d’une même table pour tenter de trouver une sortie de crise

Après quatre heures de réunion, une annonce : « Un plan Marshall en faveur du tri en 2020. Nous allons consacrer des moyen financiers et humains exceptionnels », indique Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse. « L’État apportera sa contribution en matière d’investissement. Il reste de l’argent disponible sur le PEI [programme exceptionnel d’investissement] pour financer des équipements », complète Josiane Chevalier, préfète de région. 
 
C'est derrière cette porte que s'est tenue une réunion de quatre heures entre les différents acteurs du dossier des déchets. / © Jean-André Marchiani / FTVIASTELLA
C'est derrière cette porte que s'est tenue une réunion de quatre heures entre les différents acteurs du dossier des déchets. / © Jean-André Marchiani / FTVIASTELLA


Si l’annonce semble satisfaire le Syvadec [syndicat de valorisation des déchets en Corse], l’État et la collectivité de Corse, le collectif Valincu Lindu, qui bloque l’entrée du centre d’enfouissement de Viggianello depuis près de deux mois, lui, n’y trouve pas son compte
 

« Une situation de crise très aiguë »


Pour envisager un déblocage du centre, il demande plus. « Un plan Marshall a été annoncé. Ca va dans le bon sens. Mais on attendra de voir de quelle manière cela va être contractualisé avant de prendre une décision », indique Frédéric Larigi, porte-parole du collectif Valincu lindu.

 
Crise des déchets en Corse : annonce d’un « plan Marshall » pour 2020
Intervenants - Gilles Simeoni, Président du conseil éxecutif de Corse ; Josiane Chevalier, Préfète de Corse ; Frédéric Larigi, Collectif "Valincu lindu" ; François Tatti, Président Syvadec. Equipe - Jean-André Marchiani ; Ophélie Perroux ; Elise Caruelle.


La crise des déchets continue. Avec les centres d’enfouissement fermés, les intercommunalités sont contraintes de stocker les ordures collectées. 

Des solutions trouvées en urgences qui aboutissent parfois à des situations inquiétantes. Ainsi, à Porto-Vecchio, au quai de transfert de Capo di Padule géré par le Syvadec, des déchets trempent dans un cours d’eau. « Nous avons une situation qui n’est pas une situation normale, qui est une situation de crise très aiguë puisqu’il n’y a pas d’exutoire pour traiter les déchets », indique François Tatti, président du Syvadec. 

 


Le plan proposé par Gilles Simeoni devrait être mis en place en début d’année 2020. Au même moment, les compteurs seront remis à zéro et les centres d’enfouissement, actuellement fermés, pourront de nouveau accueillir des déchets, mais toujours avec des capacités insuffisantes pour éviter une énième crise. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus