Des blessures par balle constatées sur les deux personnes retrouvées mortes dans une maison en flammes à Prunelli di Fiumorbu

Publié le

Selon les premières constatations, la femme, âgée d'une cinquantaine d'années, a été retrouvée une arme à la main. Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire aggravé.

On en sait un peu plus sur le drame qui s'est déroulé hier, jeudi 12 janvier, à l'aube, à Prunelli-di-Fiumorbu, à la suite d'un communiqué publié en fin d'après-midi par Arnaud Viornery, le procureur de la République de Bastia, même si les premiers éléments invitent encore à la prudence.

Les deux personnes retrouvées mortes par les pompiers, à 7h11, dans une maison en flammes du quartier de Querciolo sont un homme de 63 ans, pompier professionnel à la retraite et pompier volontaire, et une femme de 58 ans, entourés "de plusieurs dépouilles d'animaux domestiques"

Revolver

Le corps de l'homme, au rez-de-chaussée, est "partiellement calciné". La sexagénaire, elle, est à l'étage, "un revolver dans la main droite et un orifice d'entrée en zone temporale arrière droite".

Sur le corps du quinquagénaire, les premières constatations médico-légales révèlent "l'existence d'un orifice d'entrée compatible avec un impact balistique". L'état des corps tendrait à établir, selon Arnaud Viornery, que "l'homme serait mort plusieurs heures avant sa compagne"

Pour André Rocchi, le maire de Prunelli-di-Fiumorbu, "ce sont des personnes qui vivent de façon un peu isolées socialement, mais sans jamais avoir ni plainte ni demandes dans notre micro-société. Mais les investigations qui sont en cours semblent diriger les choses autour d’un drame familial".

Christian Paoli, voisin des victimes, premier adjoint au maire de Prunelli di Fiumorbu ©FTV

Une enquête a en effet été confiée à la brigade de recherches de Ghisonaccia et à la SR de Corse, sous les qualifications d'homicide volontaire aggravé et tentative de destruction par incendie.

L'autopsie des corps est prévue en début de semaine prochaine, précise le procureur de la République de Bastia.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité