• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Linguizzetta : plusieurs mises à feu au niveau du domaine viticole de Casabianca

Un incendie s'est déclaré dans une villa de Furiani ce mardi 27 août. Le rez-de-chaussée a été totalement ravagé par les flammes. / © Dominique Faget / AFP
Un incendie s'est déclaré dans une villa de Furiani ce mardi 27 août. Le rez-de-chaussée a été totalement ravagé par les flammes. / © Dominique Faget / AFP

Les pompiers de Haute-Corse sont intervenus pour huit mises à feu simultanée à Linguizzetta, au lieu-dit Riva Bella, hier soir. Les feux sont dorénavant maîtrisés. La piste criminelle est envisagée.

Par Axelle Bouschon

Les pompiers n'ont pas eu le temps de chômer, hier soir : sept départs de feu simultanés ont été enregistrés sur la commune de Linguizzetta (haute-Corse), au lieu-dit Riva Bella. 

L'alerte a été déclenchée aux environ de 20h15, hier, mercredi 28 août. Quatre premières mises à feu sont alors détectées sur la route menant à la plage de Riva Bella, puis trois autres. Toutes au niveau des vignes abandonnées du domaine viticole de Casabianca.

Au total, 31 sapeurs-pompiers ont été mobilisés. Sept camions feu de forêt ont été engagés par le SIS 2B, ainsi qu'une chaîne de commandement.

Une reconnaissance aérienne a également été effectuée, un peu plus tard dans la nuit, par l'hélicoptère de la sécurité civile Dragon 2B, avec à son bord deux sapeurs-pompiers.
 

Feux maîtrisés


Hier soir, on estimait dès 23h que le feu était dans l'ensemble maîtrisé par les pompiers, nombreux, mobilisés sur place. Les conditions météorologiques étaient favorables à l'opération : une petite pluie est ainsi tombée durant la nuit, et le vent ne s'est pas levé, évitant ainsi une propagation plus rapide des flammes.

Ce jeudi 29 août, à 10h, les feux ne sont pas encore tout à fait éteint, mais la situation est claire, affirme un responsable du centre opérationnel départemental d'incendie et de secours.

Des fumerolles subsisteraient encore du côté du départ de feu le plus important. Si la prudence reste de mise, les pompiers affirment ne pas être spécialement inquiets.

Au total, ce sont près de 4 hectares de végétation qui ont été brûlés.

Une reconnaissance a été menée tôt dans la matinée pour vérifier d'éventuelles reprises de feu. Une seconde est prévue pour cet après-midi.
 

Piste criminelle


L'origine de ces 7 mises à feu n'a pas encore été établie. La piste criminelle est sérieusement envisagée.

Un homme aurait été contrôlé hier soir, non loin des départs de feu.

Son état de santé ne le permettant pas, l'individu n'a pas été immédiatement placé en garde à vue.

Plusieurs éléments laisseraient envisager aux gendarmes son implication dans l'affaire, mais l'enquête est encore en cours.
 

Sur le même sujet

Environnement : des élèves de l’école de Belgodère ont nettoyé la plage de Lozari

Les + Lus