National 3 : selon l'USC Corte le Cnosf demande sa réintégration dans le championnat

Lundi 16 septembre, le tribunal administratif de Bastia a rejeté la requête de l'USC Corte quant à sa réintégration en National 3 / © Maxppp
Lundi 16 septembre, le tribunal administratif de Bastia a rejeté la requête de l'USC Corte quant à sa réintégration en National 3 / © Maxppp

En début de semaine, le tribunal administratif de Bastia avait rejeté la requête de l’USC Corte concernant sa réintégration en National 3. Mais le Cnosf, de son côté, vient de préconiser sa réintégration. Tout en laissant le FC Balagne en N3. Bref, le feuilleton n'en finit pas de rebondir.

Par Sébastien Bonifay

On pensait que les rêves de l'équipe et des dirigeants de l'USC Corte de rejoindre le National 3 avaient été définitivement réduits à néant le 16 septembre dernier. 
Le président du tribunal administratif de Bastia rejetait la requête du club, qui estime devoir y jouer, en lieu et place du FC Balagne (voir en fin d'article le résumé du litige). 
 
Envers et contre tout, Corte continue d'y croire / © USCCorte
Envers et contre tout, Corte continue d'y croire / © USCCorte

L'USC Corte était donc contraint de reprendre le chemin de la Régional 1.
Jusqu'au prochain rebondissement.

Et l'arrivée dans l'équation du Cnosf, ou Comité National Olympique et Sportif Français. 

Corte en N3, l'équation semble insoluble...

Ce matin, Corte l'annonce sur son site
L'organisme, qui joue souvent un rôle de conciliation dans les litiges de ce genre, lui aurait donné raison. 
Et demanderait la réintégration du club en N3. 
 
communication de l'USC Corte sur son site internet / © USCCOrte
communication de l'USC Corte sur son site internet / © USCCOrte

Selon le Cnosf, aux dires du club, la décision de la FFF d'exclure l'USC Corte à deux jours du début du championnat était "juridiquement entachée d'irrégularités, et elle n'aurait pas dû se substituer à une décision de justice". 

Nous n'avons pu joindre le comité, pour l'heure, pour en savoir plus sur sa décision, et les conséquences possibles. 

On  ne peut pas dire que cette dernière décision simplifie les choses...

Corte + le FC Balagne en N3 ?

En effet, les championnats ont débuté depuis plus d'un mois. 

L'USC Corte, actuellement, évolue donc en Régional 1 ligue de Corse.
tandis que le FC Balagne, lui, a déjà disputé trois rencontres (une quatrième a été reportée) de sa saison. Sur la vidéo qui suit, on voit leur entrée sur le terrain, en août dernier, pour leur première rencontre à domicile dans la poule D de N3.
 
 
Difficile d'imaginer la FFF se ranger à l'avis du Cnosf. 

Et modifier les championnats à la fin du mois de septembre. 
Intégrer Corte en N3, et donc, soudainement, jouer la saison à 15 clubs, c'est proprement inimaginable. 

Et intervertir les positions des deux équipes, soi basculer le FC Balagne à l'étage inférieur, et Corte à l'étage supérieur, bien plus encore. 

Difficile de modifier quoi que ce soit après un mois de championnat

D'autant que, de son côté, le conseil du FC Balagne est catégorique :
"La décision du Cnosf ne préjudicie en rien la situation du FC Balagne. Il s'agit d'une demande de conciliation qui est adressée à la FFF pour intégrer Corte en National 3, en supplément du du FC Balagne. le comité olympique clôt la problématique du FC Balagne, il ne conteste pas sa présence en N3, mais va demander logiquement à la FFF d'étudier toutes les pistes pour permettre la réintégration de Corte en N3."

Ce que bien sûr, prend soin de préciser l'avocat, le FC Balagne souhaite. 

Reste maintenant à attendre la réponse de la FFF à cet imbroglio, mais on est bien contents de ne pas être à leur place...
 
Qui, de l'USCC Corte ou du FC Balagne, finira la saison en N3 ? / © FFF
Qui, de l'USCC Corte ou du FC Balagne, finira la saison en N3 ? / © FFF

La procédure qui oppose les deux clubs de football dure depuis des mois. Elle avait débuté en mai dernier lorsque la commission fédérale des règlements contentieux de la fédération française de football avait permis au FC Balagne d’intégrer le National 3 au détriment de l’USC Corte. 

Rappel des faits :

24 mars : match de Régional 1 (R1) opposant Furiani-Agliani au FC Balagne (1-0). Le club balanin pose des réserves sur un joueur Toufik El Faqyh, supposé être suspendu. 

Avril-mai : le recours du FC Balagne est rejeté par la Ligue Corse de football. Le club se tourne vers la commission fédérale des règlements contentieux (CFRC) de la fédération française de football. 

Mai : la CFRC donne raison au FC Balagne qui remporte ainsi le championnat de R1 et accède à la National 3. L’USC Corte qui évolue aussi en R1 et qui devait intégrer la N3 dépose un recours au tribunal administratif (TA) de Bastia. 

19 juillet : le TA donne raison à l’USC Corte qui intègre la N3, à la place du FC Balagne. 

Juillet : le FC Balagne pose une nouvelle réserve sur un autre joueur supposé suspendu lors du match Furiani-Agliani. Une réserve rejetée par le Ligue Corse de Football, mais acceptée par la CRFC le 13 août. 

20 août : le USC Corte est rétrogradé en R1 et saisi une nouvelle fois le TA de Bastia. 

16 Septembre : le TA déboute l'USC Corte. 

21 septembre : le Cnosf soutient l'USC Corte et demande sa réintégration en N3...

La suite au prochain épisode. 
 
 


 

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus