Firecaster, un logiciel météo pour lutter contre les incendies

25 juillet 2017, une vue aérienne de l'incendie dévastateur qui a brûlé près de 2000 hectares de végétations, commune de Biguglia (Haute-Corse) / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
25 juillet 2017, une vue aérienne de l'incendie dévastateur qui a brûlé près de 2000 hectares de végétations, commune de Biguglia (Haute-Corse) / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Mieux appréhender les incendies grâce à une météo haute résolution, c'est l'ambition de Firecaster. Après un été ravageur sur l'île, un projet inédit est testé par des scientifiques de l'Université de Corse.

Par France 3 Corse ViaStella

Dans un bureau de l'Université de Corse, des chercheurs peaufinent un projet baptisé Firecaster.

L'objectif : prévoir et simuler la propagation des flammes. Une météo très haute résolution au service de l'incendie, rendue possible grâce notamment à un calculateur ultra-puissant.

"On a beaucoup plus d'images, ça devient une vidéo qui permet d'appréhender les mouvements rapides de l'atmosphère mais aussi la résolution, 600 mètres ici au lieu de plusieurs kilomètres pour des résolutions classiques", explique Jean-Baptiste Filippi, chercheur CNRS université de Corse et coordinateur du projet

Des images très haute résolution

Le projet pilote est ciblé sur la Corse. Il pourra ensuite s'étendre à tout le territoire. Opérationnel depuis le mois de mai, les prévisions météo Firecaster ont permis d'aider les pompiers lors des incendies à répétition qui ont frappé l'île durant l'été.

"Ce qu'on a pu rendre disponible cet été, ce sont ces analyses micro-météorologiques, zoomées sur chaque sentier, à haute résolution et haute fréquence, pour leur permettre (les pompiers, ndlr) d'appréhender les phénomènes rapides de changement de température, de vitesse de vent et d'hydrométrie."

Firecaster, un logiciel météo pour lutter contre les incendies
Jean-Baptiste Filippi, chercheur CNRS à l'Université de Corse et coordinateur du projet Firecaster; Yolanda Filidori, chercheur à l’Université de Corse - France 3 Corse ViaStella  - Marianne Romani, Marion Fiamma

Donner l'état de la végétation


Autre facteur essentiel dans la gestion de l'incendie, la prédiction de l'état de la végétation. Un aspect technique toujours à l'étude.

"Un paramètre très important, c'est l'humidité du combustible, parce que cela joue un rôle très important dans le comportement et la propagation du feu", indique Yolanda Filidori, chercheur à l'Université de Corse. "On va pouvoir donner des cartes à des échelles très fines de l'évolution de l'humidité et de la végétation."

Le 23 novembre prochain scientifiques et pompiers se réuniront à la faculté de Science de Corte pour faire le point sur les bénéfices du projet. Labellisé par l'agence nationale de la recherche, en partenariat avec Météo France, Firecaster devrait aboutir en 2024.

Sur le même sujet

Pour Jacques Casamarta, Jean-Luc Mélenchon est responsable du faible score de la gauche

Près de chez vous

Les + Lus