• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Balotelli victime de racisme à Bastia ? Une vidéo appuie ses propos

Illustration. / © NICOLAS TUCAT / AFP
Illustration. / © NICOLAS TUCAT / AFP

"Est-ce que le racisme est légal en France? Ou seulement à Bastia?", a fait mine de s'interroger l'attaquant de Nice Mario Balotelli, dénonçant des "bruits de singes" lors du derby entre Bastia et Nice vendredi. Une vidéo filmée par BeIn Sports à l’entraînement semble confirmer.

Par PS


"Uh, uh"

L’attaquant italien de Nice Mario Balotelli a-t-il été victime de racisme vendredi, lors du match entre le SC Bastia et l’OGC Nice ?

C’est en tout cas ce qu’il dénonce sur son compte Instagram : « est-ce normal que les supporters de Bastia fassent des bruits de singes et des "uh uh" pendant tout le match, et que personne des "commissions de discipline" ne dise rien?", écrit l’attaquant d’origine ghanéenne.

Selon nos informations, les délégués de match de la Ligue nationale n'ont fait aucune observation à ce sujet dans leur rapport.

Cependant, la Ligue de football professionnel (LFP) a réagi dans un communiqué en disant "déplorer" ces débordements, et en expliquant que sa commission de discipline allait étudier "dès jeudi" les incidents lors de Bastia-Nice, "à partir des rapports complémentaires des officiels et des éléments apportés par les clubs".


Réponse du club

Le S.C. Bastia a aussitôt répondu: « N’ayant à aucun moment constaté ni été informé hier soir, tant par les arbitres, les délégués, ni par aucun membre de l’OGC Nice d’un quelconque incident de ce type, c’est avec stupéfaction que notre club a découvert ces accusations a posteriori, qui portent un tort considérable à l’image du Sporting dans son ensemble »

Le club a rappelé qu’il était « depuis toujours attaché aux valeurs fondamentales de respect » et qu’il savait « ce qu’il doit aux joueurs de toutes origines qui ont porté et portent encore nos couleurs. » Le SC Bastia affirme qu’il se tient « présent à l’entière disposition des instances afin que toute la lumière soit faite »

Un peu plus tard, la chaîne BeIn Sports publie des images filmées depuis la tribune Est lors de l’échauffement. On entend des cris et des « uh uh », qui peuvent s’apparenter à ceux d’un singe émanent d’une poignée de supporters (à partir de 1 minute 10 dans la vidéo).
Vidéo Bein Sports

Immédiatement, la LFP a réagi et déclaré que ces images avaient été transmises à la Commission de discipline.
Le ministre de la jeunesse et des sports Patrick Kanner s'est dit "scandalisé" :
 
"Faudra-t-il demain jouer dans des stades vides" pour éviter les cris racistes, comme ceux qu'a dénoncés samedi l'Italien Mario Balotelli après un match à Bastia ? A demandé l'UNFP. Le syndicat des joueurs professionnels estime dimanche que, "s'il y a une solution, c'est ensemble que nous devons la chercher". "Qui faut-il sanctionner? Et comment? Faudra-t-il demain jouer dans des stades vides pour espérer qu'enfin ne monte plus aucun cri raciste des tribunes puisqu'il semble aujourd'hui encore, même à le vouloir vraiment, désespérément, impossible de séparer le bon grain de l'ivraie?", a interrogé l'UNFP, syndicat des joueurs de football professionnels, dans un communiqué. "S'il y a une solution - et il doit forcément y en avoir une -, c'est ensemble que nous devons la chercher et la... trouver!", a encore estimé l'instance.

A l’issue du match, quelques incidents avaient éclaté, sans faire de blessés. Le bus transportant les joueurs de l’OGC Nice a été caillassé.

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus