Début du marathon de Noël pour les lutins de La Poste de Furiani

Les commandes au père Noël affluent au centre de tri de La Poste à Furiani. Actuellement, 11.000 colis y arrivent chaque jour. Mais les journées d’actions nationales pourraient retarder le travail. 
Les commandes au père Noël affluent au centre de tri de La Poste à Furiani. Actuellement, 11.000 colis y arrivent chaque jour.
Les commandes au père Noël affluent au centre de tri de La Poste à Furiani. Actuellement, 11.000 colis y arrivent chaque jour. © François-Albert Bernardi / FTVIASTELLA
Ces derniers jours, le centre de tri de La Poste à Furiani a des allures de fourmilière. Dans les cages, les colis s’empilent jusqu’à en déborder. 

À l'arrivée de l'avion postal, le transit est quasi ininterrompu sur la ligne de tri. Et chaque mètre carré, ou presque, est optimisé pour stocker les colis avant de les charger dans les camions.

Actuellement, 11.000 paquets y arrivent chaque jour. Le rythme va s'intensifier jusqu'à atteindre les 20.000 colis quotidiens avant Noël. Objectif : tout livrer avant le jour J.

Pour les lutins de La Poste, le travail se fait dans un contexte un peu particulier. Ils espèrent que les commandes au père Noël seront passées dans les plus brefs délais. « Nous sommes tributaires des journées d’actions nationales. On constate du retard sur le maritime, sur l’aérien. Nous préconisons de faire les commandes avant le 19 décembre pour qu'on ait des délais raisonnables pour livrer les colis », explique Laurent Croce, directeur du centre de tri postal de Haute-Corse.
Début du marathon de Noël pour les lutins de La Poste de Furiani


Effectifs renforcés, horaires modifiés, lignes triplées


Pour faire face à ce regain d'activité, les effectifs ont été renforcés, les horaires modifiés et les lignes triplées pour la Balagne, le centre Corse et la Plaine Orientale.

Chez les transporteurs on a aussi renforcé les équipes. Dans une agence, deux chauffeurs supplémentaires sont affectés au grand Bastia pour les livraisons de colis aux particuliers. 

Mais c'est surtout le nombre de colis en point relais qui explose. « Actuellement on est à 15 cages par jour alors qu’habituellement on est autour de six ou huit cages donc une forte activité pour la période de Noël », précise Thierry Bertolucci, responsable qualité des agences Rocca. Un rythme que ses équipes vivent aussi lors du Black Friday

Résultat, pour les livreurs le maître-mot est l'organisation. Ce marathon des lutins prendra fin dans deux semaines.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs