Le comptage des oiseaux d'eau sur l'étang de Biguglia

Envol de flamants roses sur l'étang de Biguglia Haute-Corse) / © Christian Buffa / MaxPPP
Envol de flamants roses sur l'étang de Biguglia Haute-Corse) / © Christian Buffa / MaxPPP

Le mois de janvier, c'est le moment où les oiseaux migrateurs se fixent sur leur site d'hivernage. Et où il devient possible de les recenser. Ce week-end, dans toute l'Europe, était organisé un comptage des oiseaux autour des zones humides.

Par France 3 Corse ViaStella

Au sud de Bastia, la réserve naturelle de l´étang de Biguglia constitue la plus grande zone humide de Corse. Reconnue en 1991 comme étant d'importance internationale, ce "poumon vert" est placé sous étroite surveillance.

La Réserve naturelle de l'étang de Biguglia œuvre depuis plus de 20 ans pour la protection du site et des espèces (plus de 250 espèces d'oiseaux et 450 espèces végétales).

Depuis quelques années seulement, le flamant rose s’installe en Corse pendant la période automne/hiver. Selon les agents de la Réserve naturelle de l'étang qui surveille leur population, ils sont environ 400 à Biguglia et dans les étangs de la plaine orientale comme à Palu et à Urbinu.

Grâce aux bagues des flamants, les agents de la Réserve peuvent déterminer leur origine. Et ils viennent de tous horizons : de Camargue, de Sardaigne, du delta de l’Ebre en Espagne ou encore d’Algérie.

Venus de toute l'Europe, 9.775 oiseaux ont été recensés samedi sur les 1.790 hectares de l'étang de Biguglia.

 

Ajaccio célèbre sa Madonuccia

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés