La Corse, une terre de cinéma ?

La Corse est-elle une terre de cinéma ? En ce moment, plusieurs tournages en cours. Le temps est assassin, avec Mathilde Seigner et Jenifer, Belle-fille, avec Alexandra Lamy et Miou-Miou. Mais aussi la série Une île, de Julien Trousselier avec Laetitia Casta.
 
Sur le tournage de la série "Une île", de Julien Trousselier avec Laetitia Casta.
Sur le tournage de la série "Une île", de Julien Trousselier avec Laetitia Casta. © France 3
Une île en Méditerranée frappée par une pénurie de pêche. Une suite de morts suspectes, concomitantes avec l’arrivée d’une belle et étrange inconnue secourue en mer, bouleverse la vie d’une jeune femme, Chloé. Elle ignore tout de ses origines, et met le feu à une communauté déjà au bord de l’implosione. Une île,série de Julien Trousselier, sera diffusée sur Arte.
La Corse, une terre de cinéma ?

Un tournage au pas de course : il faut mettre en boite 6 épisodes de 52 minutes avant fin novembre. De nombreuses scènes se dérouleront dans le Cap Corse.
Jusqu'ici le tournage s'est déroulé sans accroc. La Corse compte un réservoir de professionnels et tout a été facilité en amont par le bureau d'accueil régional : le Corsica Pôle Tournage.

« Ils nous ont aidés pour recruter des équipes locales. Pas tout le monde mais une bonne partie des techniciens », témoigne François Périllat, directeur de production.
La Corse serait-elle désormais une terre de cinéma ?
 

Des équipes locales

Fait assez exceptionnel : Plusieurs tournages sont actuellement en cours. Certains reviennent.
Pour Pierre Gambini, auteur de la b.o de Mafiosa, le compositeur est le 3e auteur d'un film

La productrice d'Une île, Nicole Collet, était également la productrice de Mafiosa.

« C’était pas gagné d’avance. On était un peu en concurrence avec la Bretagne. Il a fallu qu’on discute un peu quad même pour arriver à la convaincre totalement. Ce qui a été vraiment déclencheur, c’est le fait que la série est soutenue à hauteur de 248 000€. Dans les autres régions on n’est pas à ce niveau-là », précise Yolaine Lacolonge, chef service audiovisuel et cinéma à la Collectivité Territoriale de Corse.  
 
Depuis 2012, tout format confondu, la Corse compte environ 1200 jours de tournage par an.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture cap corse collectivité unique politique