Covid : deux patients évacués de Bastia vers Brest

Publié le

Dans le cadre du plan blanc, les deux malades, âgés de 45 et 63 ans, vont être pris en charge par équipes médicales à Morlaix et Brest, pour soulager les services de réanimation de Corse.

L'avion sanitaire a décollé à 12 heures de Poretta, pour trois heures de vols jusqu'à l'aéroport de Brest. A son bord, deux hommes de 45 et 63 ans, atteints d'une forme grave du Covid, porteurs de multiples comorbidités, et non vaccinés. Intubés et ventilés, ils sont accompagnés d'un médecin, d'un infirmier et d'une infirmière corses.  

EVASAN

Dans le jargon médical, on appelle ça une EVASAN. Le terme, qui désigne une évacuation sanitaire, était utilisé dans le cadre d'opérations militaires. Mais depuis l'apparition de la pandémie de Covid-19, l'EVASAN s'est imposée dans le civil. 

Elle permet de soulager les centres hospitaliers en tension, en transférant certains patients dans les services de réanimation moins surchargés. 

Et la Corse, depuis plusieurs semaines, peine à répondre à l'explosion des contaminations liées à l'apparition du variant Omicron. L'ARS de Corse, dans son communiqué de presse, parle d'une "saturation des services de réanimation des deux centres hospitaliers insulaires de recours COVID", et notamment à Bastia, où "il ne reste aucun lit disponible à ce jour"

Le 22 décembre, le dernier point épidémiologique publié par Santé Publique France faisait état de 7 lits occupés en Haute-Corse et de 5 en Corse-du-Sud en services de soins intensifs. Le prochain, attendu dans l'après-midi, devrait en toute logique témoigner d'une augmentation des patients en réanimation.