Haute-Corse : Jean-François Clementi, disparu depuis le 17 septembre, retrouvé sain et sauf à Borgo

Jean-François Clementi, 38 ans, n'avait plus donné signe de vie depuis le 17 septembre. Sa trace s'était perdue en Haute-Corse, entre Ponte Novu et Saint-Florent. Il a été retrouvé sain et sauf à Borgo. 

Jean François Clementi n'a pas donné signe de vie depuis le 17 Septembre
Jean François Clementi n'a pas donné signe de vie depuis le 17 Septembre © photo Gendarmerie Nationale
Jean-François Clementi avait quitté son domicile de Ponte Novu jeudi 17 septembre à 6h30 du matin. Depuis il n'avait plus donné signe de vie et une enquête pour disparition inquiétante avait été ouverte.

L'homme a été retrouvé sain et sauf, à Borgo, le 22 septembre en fin d'après-midi. 

Perdu entre Ponte Novu et Saint-Florent 


L'homme, âgé de 38 ans, avait l'intention de se rendre chez sa mère, à Saint-Florent. C'est en tout cas ce qu'il a indiqué à sa compagne avant de partir.

Mais chez sa mère à Saint-Florent, il n'y est jamais arrivé. Le soir même, sa famille a alerté la gendarmerie de Ponte-Leccia.

Un dernier bornage téléphonique à Porto Vecchio

L'enquête a notamment permis de réaliser des investigations de bornage de son téléphone portable.

L'appareil a été détecté, ce même 17 septembre, en milieu de journée, 13h16, cette fois en Corse-du-Sud, dans la région de Porto-Vecchio. Ensuite, le portable aussi disparaît.

L'appel à témoins, outre la photo de Jean François Clémenti, précise le véhicule à bord duquel il est parti : une Nissan Juke rouge bordeaux, immatriculé BC-776-GT.

Suite à l'ouverture de cet appel à témoins, lundi, des personnes ont appelé la gendarmerie, affirmant avoir vu le disparu dans le sud de l'île, Propriano et Porto-Vecchio, vendredi et samedi.

Aucune piste privilégiée


Durant les recherches, aucune piste n'a été privilégiée. L'hypothèse même d'une disparition volontaire n'a pas tout à fait écartée.

Jean-François Clementi, connu des services de police et de gendarmerie, souffrirait de troubles psychiatriques qui lui auraient valu des séjours à l'hôpital. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers disparition centre corse