Inflation : quelles augmentations pour le coût de la vie début 2023 ?

L'inflation toujours en hausse, c'est ce qu'a précisé l'INSEE dans son rapport mensuel sur l'Indice des Prix de la Consommation (ICP). Entre janvier 2022 et janvier 2023, les coûts de la vie ont donc augmenté de manière générale à l'échelle de l'hexagone, de 6%. Entre décembre et janvier derniers, la hausse s'accentue de 0,4%.

Les prix de la consommation augmentent encore au niveau national. Au mois de janvier l’indice des prix de la consommation (ICP) s’est accru de 0,4% selon le rapport mensuel de l’INSEE.

En cause : le rebond des prix de l’énergie qui atteignent +3,9% alors qu’ils avaient baissé de 3,6% au mois de décembre 2022. Même tendance pour les prix des produits pétroliers qui connaissent une hausse de 6,7% après avoir diminué de 5,2% en décembre dernier. Ces augmentations sont évidemment liées à l’arrêt des remises sur les carburants et à la hausse, bien qu’en partie encadrée, des prix du gaz.

Concernant l’alimentation, les prix continuent de grimper et s’accélèrent même. Les services, eux, ralentissent.

Enfin, les soldes ont eu une incidence sur les prix des produits manufacturés. Ils repassent en négatif, -1,1% alors qu’ils avaient très légèrement augmenté au mois de décembre : + 0,2%.

+ 6% en un an

Ces prix sont étudiés grâce à l’Indice des Prix à la Consommation, l’instrument de mesure de l’inflation.

Depuis janvier 2022, l’IPC a augmenté de 6%. Cela traduit là encore une accélération de 13,3% après 12,1% entre décembre 2022 et décembre 2021 des prix de l’alimentation selon l’INSEE. Il en va de même au niveau national pour l’énergie qui connait une hausse de 16,3% entre janvier 2022 et janvier 2023 contre 15,1% entre décembre 2022 et décembre 2021.

Les produits manufacturés et des services stagnent voire s’atténuent légèrement en un an.

Les secteurs à la hausse

Les prix de l’énergie

Comme expliqué précédemment, l’augmentation des prix de l’énergie accélère donc en un an. À en regarder de plus près, les produits pétroliers connaissent une hausse de 14,3 à 16,3%. Le gazole passe de 15,6% à 17,5% quand la hausse de l’essence évaluée à 3% l’an dernier, culmine à +9,3% en janvier 2023.

Pour le gaz l’augmentation globale est encore plus conséquente : 29,3% en janvier 2022, 38,2% en janvier 2023.

Inversement, la hausse de l’électricité s’infléchit tout comme les combustibles qu’ils soient liquides ou solides.

Les prix de l’alimentation

À la manière de l’énergie, le secteur de l’alimentation connaît aussi une hausse depuis un an.

Côté produits frais les fruits et le poisson augmentent encore d’1 à 2% supplémentaires alors que l’augmentation des légumes frais s’atténue.

En dehors des produits frais, le pain et les céréales passent de +12,1% à 13,4%. Les produits laitiers et les œufs aussi augmentent encore de 3% supplémentaires. La viande, le sucre, la confiture ou encore le miel suivent le même phénomène.

Les secteurs où la hausse s'atténue

L’inflation ralentit pour les produits manufacturés et les services

D’un côté la hausse des prix de l’habillement et des chaussures ralentit pour n’augmenter que de 2,4% entre janvier 2022 et janvier 2023 contre 2,6% entre décembre 2022 et décembre 2021. Les soldes de début d'année ont une responsabilité sur l'atténuation de la hausse selon l'INSEE.

D’autre part, l’augmentation s’intensifie pour la verrerie, la vaisselle ou bien les équipements ménagers.

Ralentissement des prix des services

La hausse des prix des services s’atténue globalement. C’est le cas pour l’hébergement qui augmente deux fois moins en un an au mois de janvier 2,4% contre 5,6% entre décembre 2022 et décembre 2021.

Le phénomène est inverse pour la restauration, le transport aérien ou encore le transport routier. Pour ce dernier, l’augmentation passe de +4,7% à +10,1% selon l’INSEE.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité