La Saint-Valentin : une fête d'origine chrétienne fêtée dans le monde entier (ou presque)

Le 14 février, depuis plus d'un siècle, c'est la fête des amoureux. Au fil des décennies, le rendez-vous s'est imposé sur les cinq continents, jusqu'à devenir l'une des fêtes les plus populaires de l'année. Mais si les roses et les chocolats sont indétrônables, ce ne sont pas les seuls moyens de témoigner de son amour à sa douce moitié.

Comme chaque année, ce matin, vos collègues ont tourné en dérision une fête "commerciale" et "kitsch", et ont juré leurs grands dieux qu'ils aimeraient mieux mourir que sacrifier à cette tradition "ringarde". Votre compagne, ou votre compagnon vous promet ne rien vouloir faire de particulier, "parce qu'on n'a pas besoin d'une journée spéciale pour se rappeler qu'on s'aime". Et vos amis, qui comptent bien regarder le match du PSG, vous assurent qu'ils avaient même "oublié" que c'était la Saint-Valentin...

Et pourtant...

Ce soir, les restaurants afficheront complet, les marchands de chocolat auront été dévalisés, et les vendeurs de rose auront fait leur chiffre d’affaires du mois de février en quelques heures. 

La Saint-Valentin reste l'une des fêtes les plus populaires, derrière Noël et la fête des mères. En France, mais pas seulement. 

On trouve trace de la fête des amoureux depuis le Moyen-Age, mais la Saint-Valentin est devenue le phénomène que l'on connaît aujourd'hui à partir du XIXe siècle.

Cela débute aux Etats-Unis, au moment de l'invention des cartes manufacturées, qui remplacent très vite les petits mots qu'il était de tradition de glisser à son amoureux ou son amoureuse, et sont envoyés par la Poste. L'essor de cette pratique est fulgurant, et bientôt, on accompagne ces cartes d'autres attentions, cadeaux ou bouquets de fleurs, pour témoigner de ses sentiments. 

Cette Saint-Valentin moderne franchira les frontières des USA, et va s'imposer, de manière spectaculaire, dans le monde entier.

Si, dans les pays occidentaux et anglo-saxons, cela se passe plus ou moins selon les mêmes conventions, inspirées des USA, dans d'autres nations, les traditions sont très différentes, même si l'on retrouve partout les boîtes de chocolats en forme de cœur, et les bouquets de roses.

Tour d'horizon des innombrables manières de témoigner de son amour à sa moitié :

VIETNAM

Le 14 février, la fête des amoureux, que l'on appelle au Vietnam Ngày Gần Tinh Nhan, est relativement récente. Et elle se déroule majoritairement comme en France. Mais la petite ville de Hai Phong, à l'est d'Hanoï, a imaginé une manière originale de célébrer la fête. Des centaines d'amoureux se donnent rendez-vous au palais culturel et d'amitié de Viêt-Tiep, pour participer au concours du plus long baiser. 

ECOSSE

En Ecosse, contrairement aux autres pays, la Saint-Valentin n'est pas le jour de la célébration de l'amour entre deux personnes, mais celui où un nouvel amour peut naître. En effet, la tradition veut que la première personne que vous croisez le 14 février devienne votre Valentin ou votre Valentine ! Dieu merci, rien ne vous oblige à sacrifier à la tradition, et vous pouvez passer votre chemin en courant sans que Cupidon ne vienne rien vous reprocher...

CHINE

Si la Saint-Valentin est une fête incontournable dans tout le pays, chaque 14 février, une autre fête des amoureux, purement chinoise, fait de la résistance. C'est la fête de Qīxī. Elle célèbre l'amour entre un un jeune bouvier, nommé Niúláng, et une fée, Zhīnǚ. Une relation entre un mortel et une créature fantastique, qui n'était pas du goût de déesse des cieux. Elle rappela Zhīnǚ, et traça, d'un coup d'épingle à cheveux, un large cours d'eau séparant les deux amants, et la Terre des cieux. Une frontière qui deviendra la Voie lactée.

Toutes les pies du monde, émues du cruel sort réservé au couple, s'envolent chaque année, le septième jour du septième mois, jusqu'au ciel pour former un large pont au-dessus de la Voie lactée, et permettre aux deux amants de se retrouver. C'est le jour où est célébrée, chaque année, la fête de Qīxī.

Lors de cette nuit, les femmes de chaque maison qui sont encore célibataires ou jeunes mariées, sortent dans la cour accrocher une guirlande de fleurs. Elles font ensuite une offrande à la fée et à son mari, composée de fruits, de fleurs, de thé et de poudre de riz.

AFRIQUE DU SUD

Les femmes, le jour de la Saint-Valentin, doivent épingler le nom de leur bien-aimée sur le vêtement qu'elles portent, sacralisant ainsi la fidélité qu'elles doivent à celui dont elles portent le nom.

THAILANDE

Dites-le avec des fleurs ! Tout dépend, en Thaïlande, du nombre de roses qui composent le bouquet offert. 1 rose, c'est pour la seule et unique. 11 roses, c'est pour sa favorite. 99, c'est pour signifie que votre amour durera toujours. Et enfin, si vous optez pour 108 roses, c'est que vous vous êtes décidé à faire votre demande en mariage !

FINLANDE

Le 14 février, les FInlandais ont une manière pour le moins originale, et un chouïa intéressée, de témoigner leur amour à leur compagne. En effet, nombre d'entre eux participent à la course du "porter de femme". Une course d'obstacles durant laquelle ils doivent porter leur moitié. Le premier couple qui franchit la ligne d'arrivée gagne le poids de sa femme en bière.

NICARAGUA

Dans ce pays d'Amérique centrale, votre mariage, s'il est célébré le 14 février, sera le plus beau jour de votre vie, et celui de beaucoup d'autres ! En effet, une radio, la radio YA, organise une immense cérémonie au cours de laquelle vous pourrez vous marier, en compagnie de centaines autres couples qui franchiront également le pas...

JAPON

Au Japon, la Saint-Valentin s'est imposée au lendemain de la Seconde guerre mondiale. Et au pays du soleil levant, tout, ce jour-là, tourne autour des chocolats. C'est en effet l'amour au sens large qui est célébré, et chaque catégorie d'amour à droit à son genre de chocolat. Les Japonaises offrent des giri-choko, à leurs collègues et leur patron. Les fami-choko sont réservés à leur famille, et les  collègues et enfin les honmei-choko, chocolats de qualité supérieure, sont destinés à l'être aimé. 

Un mois plus tard, le 14 mars, lors du white day, les hommes offrent à leur tour des chocolats, ou des fleurs, à la femme qui leur a offert des chocolats.

Mais dans certains pays, aux traditions religieuses musulmanes affirmées, la célébration d'un saint chrétien, même si cet aspect est depuis longtemps relégué au second plan, cela ne passe pas vraiment. 

PAKISTAN

Les autorités politiques mettent en avant le fait que la Saint-Valentin n'a "aucun lien avec [notre] culture". En 2016, le président du Pakistan, Mamnoon Hussain, déclarait qu'elle représentait "la fête de l'immoralité, de la nudité et de l'indécence sous couvert de l'amour".

Un an plus tard, le gouvernement interdit la célébration de la Saint-Valentin, tout comme sa promotion dans les médias, ou la vente d'articles en lien avec elle.

MALAISIE

C'est en 2005 que la Saint-Valentin a été supprimée par le Conseil National des Fatwas, qui dénonce "des éléments de christianisme". La BBC raconte qu'en 2011, des arrestations massives de couples soupçonnés de célébrer la fête ont eu lieu. 

IRAN

Tout ce qui porte le nom de Saint-Valentin, "symbole de la décadence occidentale", est interdit, et "les cafés de Téhéran doivent également empêcher le rassemblement des filles et des garçons échangeant des peluches, fleurs et chocolats"; selon une directive de la police iranienne, rapporte Le Monde. 

En 2016, la police iranienne affirmait, dans une directive, que les magasins ne devaient ni faire de publicité, ni commercialiser des produits avec le nom de la Saint-Valentin. « Les cafés de Téhéran doivent également empêcher le rassemblement des filles et des garçons échangeant de peluches, fleurs et chocolats », était-il écrit dans cette directive, communiquée par Le Monde.

Une autre fête de l'amour, elle, se tient le 23 février. C'est la fête iranienne Sepandārmazgān, qui honore la divinité zoroastrienne Spandarmad, représentation de l’épouse aimante.

INDE

Dans le pays le plus peuplé du monde, ce sont les nationalistes hindous conservateurs qui mènent la bataille contre la Saint-Valentin. Un parti politique d'extrême droite menace de mariage forcé les personnes qui publieraient des déclarations d'amour sur les réseaux sociaux, ou célébreraient la Saint-Valentin en public.

ARABIE SAOUDITE

Jusqu'en 2017, le pays interdisait la Saint-Valentin, contraire aux préceptes de l'Islam, selon lui, et interdisait même la vente de tout produit rouge durant la période, alors que toutes les roses rouges étaient confisquées, chez les fleuristes, par la police des mœurs.

C'est le prince héritier, Mohammed Ben Salman, qui a assoupli les règles concernant la fête des amoureux, dans le fil de la politique d'ouverture culturelle, qu'il tient à afficher depuis quelques années.

"C’est un acte de bonté d’échanger des vœux pour les fêtes occidentales, nationales et sociales, y compris la Saint-Valentin, où il est licite d’échanger des roses, à condition que ce soit avec des personnes pacifiques qui n’entretiennent aucune animosité ou hostilité à l’encontre des Musulmans", déclarait le Cheikh Ahmed Qassem al-Ghamdi, ancien chef de la police de La Mecque, sur la chaîne Al Arabiya en 2018. 

Pour autant, la promotion de la fête est toujours prohibée...