Le lycée maritime de Bastia va faire peau neuve

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
Le lycée maritime et aquacole de Bastia est situé au cœur de la citadelle.
Le lycée maritime et aquacole de Bastia est situé au cœur de la citadelle. © JEAN-PIERRE AMET / MAXPPP

Accueillant 160 élèves de 15 à 18 ans, le lycée maritime et aquacole de Bastia fait l’objet d’une opération de rénovation afin d’augmenter sa capacité d’accueil, et d’améliorer son offre pédagogique pour un montant de 4,2 millions d’euros.


En déplacement lundi en Corse, la ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer Ségolène Royal a annoncé son soutien au projet de réhabilitation du lycée, situé au cœur de la citadelle de Bastia.

Ce projet, qui prévoit la surélévation du bâtiment existant et la création d’un internat au sud de Bastia, fera du lycée un ensemble de bâtiments à énergie positive, une première en Corse dans le patrimoine scolaire.

Le financement sera assuré par l’État à hauteur de 70%, dans le cadre du programme exceptionnel d’investissement pour la Corse. Le montant des travaux d’extension s’élève à 2,7 millions d’euros.

Il est adossé à un projet de nouvel internat de 120 lits sur le site de la cité technique de Montesoro, pour un montant de 1,5 million d’euros.

Le Lycée Maritime et Aquacole "Jacques Faggianelli" est un lycée maritime, sous la tutelle du Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer.

Il assure la formation initiale secondaire et supérieure des élèves, 163 élèves en 2016/2017) qui se destinent au métier de marin et la formation continue pour adultes dans le champ des métiers de la mer, notamment les métiers de marin pêcheur, de marin du commerce, de marin de la plaisance.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.