Cet article date de plus de 4 ans

Patrimoine de l'ex-sénateur Vendasi : la Haute Autorité pour la transparence saisit la justice

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a saisi la justice, estimant qu’il y avait un doute sur les déclarations de patrimoine de l’ex-sénateur de Haute-Corse François Vendasi. Il y a quelques semaines, elle a fait de même pour le sénateur Joseph Castelli.
Archive.
Archive. © FRANCOIS ANARDIN / AFP
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a annoncé vendredi avoir saisi la justice concernant les déclarations du patrimoine de l'ancien sénateur (PRG) de Haute-Corse François Vendasi.

La Haute Autorité estime qu'"il existe en l'état un doute sérieux quant à l'exhaustivité, l'exactitude et la sincérité de ces déclarations, du fait de l'omission de certains comptes bancaires et de la sous-évaluation de certains biens immobiliers".

La Haute Autorité, qui a examiné les déclarations de patrimoine sous l'effet des lois sur la transparence consécutives à l'affaire Cahuzac, a jugé nécessaire de saisir le procureur de la République de Paris. Son patrimoine aurait été sous-estimé de plusieurs centaines de milliers d'euros, une source proche du dossier.

Ancien entrepreneur dans le BTP, François Vendasi, 76 ans, a été sénateur de 2005 à 2014, après avoir été conseiller général (2001-2005) et maire de Furiani de 1995 à 2001.

Par ailleurs, la Haute autorité a saisi le parquet de Bastia concernant le patrimoine du sénateur Joseph Castelli.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique justice société