Territoriales – La promesse d'autodétermination de Core in Fronte

Paul-Felix Benedetti, tête de liste Core in Fronte; chef de file du parti indépendantiste U Rinnovu / © FTVIASTELLA
Paul-Felix Benedetti, tête de liste Core in Fronte; chef de file du parti indépendantiste U Rinnovu / © FTVIASTELLA

Arrivée à Monte (Haute-Corse) et début d'une nouvelle journée de campagne mardi pour le chef de file du Rinnovu, Paul-Felix Benedetti. La liste Core in Fronte du parti indépendantiste pour les élections territoriales promet aux insulaires un référendum d'autodétermination.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Dans ce village du Casacconi, pendant près d'une heure, Paul-Felix Benedetti détaille son programme : autonomie alimentaire, indépendance énergétique, valorisation de la langue corse, rejet du libéralisme. Les fondamentaux sont immuables et l'objectif inchangé : émanciper la Corse.

Moins loquace, mais attentif, le 3ème de liste, Jean-Baptiste Arena est à ses côtés. Ce viticulteur de 37 ans, militant nationaliste depuis son plus jeune âge, maire de Patrimonio, s'était présenté aux côtés du président sortant du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, "son ami" lors des élections législatives de 2012.

Pourtant, il n'envisage pas d'union des listes nationalistes au second tour. "Le but va être de travailler à côté de Gilles, je ne doute pas qu'il soit élu (…) et de peut-être leur apporter une majorité absolue sur un troisième tour, mais en gardant notre identité et certains de nos fondamentaux."

Un référendum d'autodétermination

Axe majeur de la campagne du Rinnovu, un projet de référendum d'autodétermination de la Corse mis en place d’ici à 2032.

"La première étape est d’imposer au président Macron l’obtention de pouvoirs législatifs de plein droit, de transférer l’exercice de ces pouvoirs pendant 10 ans, avant d'organiser en 2032 un scrutin d’autodétermination", explique Paul-Felix Benedetti.

Avec un choix simple pour ce référendum : "le statu quo, qui serait un statut antérieur d’autonomie, ou une souveraineté pleine et entière". Lors des élections territoriales de 2015, le Rinnovu n'avais pas convaincu. Le parti indépendantiste était resté sous la barre des 5 %. Il faudra 7 % pour se maintenir au second tour, au soir du 3 décembre. 

Territoriales - Core in Fronte en campagne
Jean Baptiste Arena, 3ème de la liste Core in fronte; Paul Félix Benedetti, tête de liste  - France 3 Corse ViaStella  - Maïa Graziani, Arianne Maurisson

 

A lire aussi

Sur le même sujet

suivez les élections régionales sur France Info

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Territoriales : pas d'alliance à droite pour le second tour

Près de chez vous

Les + Lus