• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Deux hommes liés au grand banditisme devant le tribunal correctionnel de Bastia

Palais de justice de Bastia (Haute-Corse) / © M. CANDEL / FTVIASTELLA
Palais de justice de Bastia (Haute-Corse) / © M. CANDEL / FTVIASTELLA

Christophe Andreani et Jean-Angelo Guazzelli ont été condamnés mardi par le tribunal correctionnel de Bastia à respectivement six ans et dix ans de prison pour association de malfaiteurs en vue de commettre un crime.

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

Les faits remontent à mars 2014, lorsqu'une cache d'armes avait été découverte dans un box à Bastia. A l'intérieur, un scooter volé, un bidon d'essence et deux fusils à pompe.

Trois hommes avaient été mis en examen. Christophe Andreani, également mis en examen dans le double assassinat à l'aéroport de Bastia en décembre 2017, a été condamné à six ans de prison après avoir reconnu au procès avoir caché les armes.

Icham Saffour, un entrepreneur faisant partie des propriétaires du box, a été relaxé. Il niait toute implication et a comparu libre.

Le troisième accusé, Jean-Angelo Guazzelli, est en fuite. Mardi à Bastia, il a été condamné à dix ans de prison.

Membre présumé du gang corse de "La Brise de mer", il est considéré par les enquêteurs comme le cerveau d'un système de détournements de fonds au cercle Wagram entre 2008 et janvier 2011, date à laquelle il s'était fait ravir le contrôle des lieux par une autre figure du banditisme corse, Jean-Luc Germani.

Jean-Angelo Guazzelli avait été condamné en novembre 2013 à trois ans de prison dont deux ferme dans cette affaire.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales 2020 : en Corse, les maires du rural entre renonciation et hésitation

Les + Lus