Le STC appelle à la grève dans les hôpitaux de Corse à partir de mercredi

Un préavis de grève dans la fonction hospitalière publique a été déposé par le STC à compter du 3 février. Le syndicat souhaite alerter sur les conditions de travail du personnel, la question du salaire et des congés. 

La fonction hospitalière alerte sur ses conditions de travail en ces temps de crise sanitaire.
La fonction hospitalière alerte sur ses conditions de travail en ces temps de crise sanitaire. © Patou FIORI RINIERI / MaxPPP

Le Syndicat des travailleurs corses (STC) a annoncé un mouvement de grève à partir de ce mercredi dans les hôpitaux publics de Corse. Le personnel de la fonction hospitalière demande notamment le paiement des congés non posés en 2020 à cause de la crise sanitaire.

"On leur a demandé de les mettre sur un compte épargne-temps, explique Jean Brignole, secrétaire général du STC. Entre temps est paru un décret (le 26 décembre, ndlr) qui stipule qu'au lieu de payer des jours de congés on paye une indemnité compensatrice. (...) On demande l’application du décret"

D'ordre plus général, les revendications concernent le manque de financement. "Les moyens investis sont à un niveau bien trop faible, explique le délégué du STC à l'hôpital de Bastia Stéphane Gherardi au micro de France Bleu. Nous ne savons pas quand nous sortirons de cette crise. Cela fait bientôt un an et nous sommes en galère totale. Les personnels sont en souffrance."

Le STC propose en outre la mise en place d'une prime d'attractivité territoriale pour inciter des professionnels de santé à venir exercer en Corse. Un décret déjà en place en Ile-de-France et dans la petite couronne. Autre revendication : la création d'un institut de formation de cadre de santé sur le territoire.

De son côté, la CGT Hôpital de Bastia a déposé un préavis de grève à partir de jeudi pour alerter sur les conditions de travail. 

Des grèves qui interviennent alors que la situation sanitaire est toujours inquiétante en Corse : selon le dernier bilan de l'ARS, sept personnes positives à la Covid-19 sont toujours en réanimation et 20 cas de contamination par le variant britannique ont été détectés sur l'île depuis le 25 janvier. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève santé société économie social