La majorité unique de l’Assemblée de Corse

C’est une situation inédite dans le fonctionnement de l’Assemblée de Corse. La majorité seule lit et adopte des motions en l’absence de l’opposition dont la patience a été mise à rude épreuve.

L'hémicycle déserté par l'opposition. Les travaux continuent, la majorité est suffisamment absolue pour avoir le quorum, vendredi 22 février 2019.
L'hémicycle déserté par l'opposition. Les travaux continuent, la majorité est suffisamment absolue pour avoir le quorum, vendredi 22 février 2019. © Dominique Moret / France 3 Corse ViaStella
À 16h15, sous les vivats des "gilets jaunes" présents dans le public, une résolution est votée à l’unanimité. Elle vise à demander une fiscalité dérogatoire sur les carburants ainsi qu’un plafonnement du prix de deux cents biens de grande consommation. Jusqu’ici rien que de très normal...

Les travaux sont alors suspendus, la majorité se réunit pour accorder les violons quant à une motion relative aux établissements de plage. Les questions littorales ayant été explosives par le passé la réunion se prolonge...
 

"Les tensions internes à la majorité territoriale entraînent un grave dysfonctionnement des travaux de l’Assemblée de Corse"


Il aura fallu trois heures et demie aux trois groupes de la majorité absolue mais plurielle pour trouver un accord. À la reprise à 20h10 le président de l’Assemblée est parti, il est remplacé par Mattea Casalta, vice-présidente.

Les élus des trois groupes d’opposition sont également partis. Mais les motions de la majorité et de l’exécutif sont présentées comme si de rien n’était. D’absolue la majorité devient unique...
 
La majorité unique de l’Assemblée de Corse ©France 3 Corse ViaStella

Les réactions ne se font pas attendre. Dans un communiqué le groupe Andà per dumane précise « les tensions internes à la majorité territoriale entraînent un grave dysfonctionnement des travaux de l’Assemblée de Corse. Nous alertons celle-ci sur la nécessité à dépasser ses clivages afin de revenir à un fonctionnement normal des institutions ». Dont acte. La motion qui avait déjà été réécrite le matin a trouvé sa version définitive. Elle a été adopté à l'unanimité dans la soirée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique société