Bannière résultats municipales

Municipales 2020 : les résultats du second tour dans le reste de la Corse

Le second tour des élections municipales en Corse, ce dimanche 28 juin, est marqué par un fort taux de participation, supérieur au niveau national. Retrouvez ici les résultats pour les villes d’Aleria, Luri, Zonza, Sartène et Figari. 

En Corse, 21 communes ont organisé un second tour des élections municipales.
En Corse, 21 communes ont organisé un second tour des élections municipales. © Philippe Desmazes / AFP
21 communes de Corse ont organisé un second tour des élections municipales. 

Dans l’île, malgré la crise du coronavirus, le taux de participation est beaucoup plus élevé que sur le reste du territoire national. Ainsi, à 17 heures, le taux de participation était estimé à 53,68 % en Haute-Corse (68,42 % en 2014) et 71,02 % en Corse-du-Sud, très proche du chiffre de 2014 (72,71 %), et très au-dessus du premier tour (47,59 %).
   
Retrouvez ci-dessous les résultats pour les communes de Sartène, Aleria, Zonza, Figari et Luri. 
 - Paul Quilichini : 52,50 %
- Nicolas Aliris : 27,08 %
- PaulMichel Castellani : 12,35 %
- PierreFrançois Versini : 8,05 %
- Taux de participation : 73,22 %

Paul Quilichini est réélu maire de Sartène avec 52 % des voix. "La démocratie a parlé.C’est une élection plus difficile car il y avait plus de candidats de l'opposition, trois. Précédemment je ne faisait face qu'à un seul candidat, Dominique Bucchini qui avait derrière lui tout un passé", a réagi Paul Quilichini à l'annonce des résultats. 
 
La commune n’est toujours pas dotée de plan local d’urbanisme (PLU). Le thème a fait partie des enjeux majeurs de la campagne. Si la majorité sortante dit que ce document, primordial pour une municipalité, est prêt depuis trois, elle ne l’a jamais rendu public. Ce PLU vise, notamment, à créer des zones d’urbanisation autour des agglomérations existantes sans pour autant le densifier à outrance. Et c’est bien l’agriculture que souhaite aussi mettre en avant l’opposition.
   
À Sartène, le maire sortant est arrivé en tête du premier tour. Face à lui trois listes qui ne sont pas parvenues à un accord entre les deux tours.
 - Jean Giuseppi : 53,12 %
- Hervé Pacini : 46,87 %
- Taux de participation : 90,05 %

Jean Giuseppi est élu maire de Figari avec 82 voix de plus que son adversaire Hervé Pacini. "On n’a pas démérité et aujourd’hui le travail paye. Nous réussissons à faire tomber ce bastion. Cela fait plus de 60 ans que la commune se transmet et on en a fini avec ça", a déclaré le nouveau maire à l'annonce des résultats. 

 
Jean Giuseppi (au centre) est élu maire de Figari.
Jean Giuseppi (au centre) est élu maire de Figari. © Dominique Moret / France 3 Corse


Deux listes se sont présentées au second tour des élections municipales à Figari après la fusion de celles d’Hervé Pacini et Joseph Simoni. Au cœur de la campagne : doter la commune d’un plan local d’urbanisme et la sauvegarde de la Teste Ventilegne. Ce site naturel qui surplombe la Méditerranée couvre 2.000 hectares dont 400 appartiennent au Conservatoire du littoral.
 
Au premier tour, Jean Giuseppi a récolté 45,2 % des voix, celle d’Hervé Pacini 35,6 % et celle de Joseph Simoni 19,19 %.

 - AngeJoseph Franticelli : 50,45 %
- Dominique Venturi : 49,54 %
- Taux de participation : 88,70 %

Ange-Joseph Fraticelli est élu maire d'Aleria, avec 13 voix de plus que son adversaire Dominique Venturi. Il entame son cinquième mandat. Néanmoins, Dominique Venturi a d'ores et déjà annoncé déposer un recours mettant en avant des procurations litigieuses. "Je pense qu’il a été sauvé par le Covid. Il a pu s’amuser à faire des procurations, à chercher des suffrages. Nous on a travaillé avec nos petits moyens, mais on a fait une belle élection", a-t-il déclaré. 

Lors du premier tour, le candidat de l’opposition, Dominique Venturi a rassemblé 45,67 % des voix, alors que la maire sortant, Ange-Joseph Fraticelli, qui brigue un 5e mandat, a réuni 44,37 % des suffrages. Seules 16 voix séparaient les deux candidats.
 - Georges Fani : 49,68 % 
- Nicolas Cucchi : 50,31 % 
- Taux de participation : 83,25 % 

Nicolas Cucchi remporte la mairie de Zonza avec seulement 13 voix de différence avec son adversaire (1033 à 1020). "Je suis très heureux. La commune de Zonza n’avait pas connu d'alternance depuis 1989. Il n’y a qu’un gagnant ce soir, c'est la commune de Zonza. Dès aujourd'hui nous pourrons travailler avec des méthodes nouvelles", a réagi le nouveau maire de Zonza. 

Deux listes se sont fait face à Zonza lors de ce second tour des élections municipales après la fusion de celles de Georges Fani et Antoine Carli durant l’entre-deux tour. Zonza est confronté à une situation particulière : la commune s’étend sur plus de 13.000 hectares. Son village historique, Zonza, perd en attractivité car à l’intérieur des terres, au contraire, sa partie littorale, Sainte-Lucie de Porto-Vecchio, est en pleine expansion. À tel point que la commune enregistre 70 % de logements secondaires et que de nouveaux chantiers sont en cours. L’enjeu de cette campagne est de pouvoir revitaliser l’intérieur tout en gérant l’urbanisme sur le littoral.
 
Au premier tour, Georges Fani a récolté 43,66 % des voix, celle de Nicolas Cucchi 43,22 % et celle d’Antoine Carli 13 %.
 Anne-Laure Santucci est élue maire de Luri. 

C'est un duel nationaliste qui s’est joué à Luri, village du Cap Corse qui compte 816 inscrits. Dominique Cervoni, maire sortant, a reçu le soutien officiel de Corsica Libera, quand son adversaire Anne-Laure Santucci, conseillère territoriale, a obtenu celui de Femu a Corsica.

Au cœur de la campagne : la mise en place d’un plan local d’urbanisme. Ce document devrait être présenté au vote du conseil municipal après les élections. Malgré un nombre d’habitants stable depuis le début des années 1990, autour de 830, la commune est considérée à l’arrêt par la candidate Anne-Laure Santucci qui a axé son programme sur la vitalité du village et ses atouts non exploités comme le patrimoine. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections cap corse
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter