Pierre Siméon de Buochberg renvoyé devant le tribunal correctionnel

Le maire de Prunelli di Fiumorbu est renvoyé devant le tribunal correctionnel dans le cadre d'une enquête sur une suspicion d'emploi fictif.

Archives - Pierre Siméon de Buochberg, Maire de Prunelli-di-Fiumorbu.
Archives - Pierre Siméon de Buochberg, Maire de Prunelli-di-Fiumorbu. © FTVIASTELLA
Pierre Siméon de Buochberg est renvoyé devant le tribunal correctionnel le 25 octobre prochain. Le maire de Prunelli di Fiumorbu était en garde à vue vendredi à la section de recherche de la gendarmerie de Borgo dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Bastia.

Il a été entendu dans une affaire de détournement de fonds publics et de prise illégale d'intérêt concernant un emploi fictif au sein de la mairie financé par une subvention à une association.

Pierre Siméon de Buochberg nie les faits. A l'issue de sa garde à vue il a été placé sous contrôle judiciaire avec 20 000 euros de caution.

En avril dernier, Pierre Siméon de Buochberg avait été condamné à un an de prison avec sursis et une interdiction d'exercer tout emploi public pendant cinq ans par le tribunal correctionnel de Bastia pour prise illégale d'intérêts dans une affaire remontant à 2011-2012.

Alors qu'il était président de la communauté de communes de Fium'Orbu-Castellu, le maire de Prunelli di Fiumorbu avait fait louer à cet établissement public un hangar appartenant au cousin germain de son épouse, entre octobre 2011 et novembre 2012.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter