Les chrétiens ont fêté la Pentecôte ce dimanche 19 mai. Célébrée chaque année au cinquantième jour après Pâques, elle commémore le don de l'Esprit Saint promis par le Christ aux disciples.

Apparue au IVe siècle de notre ère, la Pentecôte, fête chrétienne, puise ses racines dans une fête juive : Shavouot, qui célèbre le don de la Torah par Dieu au peuple juif.

Célébrée chaque année 50 jours après Pâques - d'où son nom, dérivé du grec ancien "pentêkostê" signifiant "cinquantième" -, et représentant le couronnement du temps pascal, la Pentecôte commémore pour les chrétiens l'arrivée du Saint-Esprit, troisième élément de la Trinité avec le Père, Dieu, et le fils, Jésus.

Le témoignage des enseignements et de la vie du Christ

Ainsi, selon la Bible, sept semaines après la résurrection de Jésus, et dix jours après l'Ascension, les apôtres se réunissent aux côtés de Marie et d'une foule de fidèles au Cénacle, la salle où s'était déjà déroulée la Cène, le dernier repas du Christ.

La scène est décrite dans le chapitre 2 des Actes des apôtres : "Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer."

Il s'agit de la réalisation de la promesse faite par le Christ à ses disciples au moment de son Ascension : "Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors, vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre" (Acte des apôtres, chapitre 1, 8).

Les apôtres trouvent alors le courage de sortir de la salle du Cénacle, indiquent les textes, et commencent à témoigner des enseignements et de la vie du Christ, ainsi qu'à baptiser, donnant naissance aux premières communautés chrétiennes.

Un lundi férié...mais parfois travaillé

La Pentecôte se tient le dimanche. Mais le lundi qui suit est également férié dans une grande partie de l'Europe, ainsi que dans plusieurs pays africains.

En France, selon l’article L 3133-1 du Code du travail, le lundi de Pentecôte est bien l'un des 11 jours fériés du calendrier en 2023. Reste que parmi tous ces jours, un seul est obligatoirement non-travaillé - sauf nécessité de part la nature de leur activité - : le 1er mai, soit la fête du travail.

Pour tous les autres, ce sont les accords d'entreprise, la convention collective ou l'employeur en leur absence qui fixent les règles. En France, en 2004, le lundi de Pentecôte a été décrété comme une "journée de solidarité", jour chômé pour lequel les salariés offrent leur rémunération au profit des personnes âgées et dépendantes. Une décision du gouvernement Raffarin, des suites de la canicule de 2003, qui avait coûté la vie à près de 20.000 personnes.

Depuis 2008, la mesure a été assouplie : cette "journée de solidarité" peut désormais avoir lieu à n'importe quel moment de l'année.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité