Quoi de neuf en ce 1er mai ?

Baisse du prix du gaz, parité hommes-femmes, temps de travail des internes en médecine, réforme de l'apprentissage.. Découvrez les nouvelles mesures entrant en application en ce mois de mai.

Apprentissage : au 1er mai, les employeurs pourront affecter leurs apprentis mineurs à des travaux dangereux sur simple déclaration à l'inspection du travail, sans autorisation préalable. Cette mesure, réclamée notamment par les entreprises du bâtiment et de l'industrie,  fait partie d'un plan de relance de l'apprentissage, impulsé fin septembre par le président François Hollande. Le gouvernement s'est fixé l'objectif de 500.000 apprentis en 2017, contre environ 400.000 en 2014

Temps de travail des internes en médecine : entrée en vigueur du décret réduisant ce temps à 48 heures.
Ce décret redéfinit les obligations de service des internes en médecine, en pharmacie et en odontologie en les découpant en 10 demi-journées, contre 11 auparavant

Parité hommes/femmes : entrée en vigueur du décret sur la parité entre les hommes et les femmes dans les commissions et instances de l'Etat. * Ce décret du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a été publié le 29 mars au Journal Officiel, en application de la loi du 4 août 2014 "pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes"

Gaz : baisse des tarifs réglementés de 1 %
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société social