Régions de France : Gilles Simeoni et les présidents reçus par Jean Castex

Lundi 13 septembre, une réunion de travail a eu lieu à Paris entre le Premier ministre et l'ensemble des présidents de régions, dont Gilles Simeoni. L'occasion d'évoquer, notamment, la question de la décentralisation.

À l'initiative de Régions de France et de l'ensemble des présidents qui composent l'association, une réunion de travail s'est déroulée, ce lundi à Paris, avec le Premier ministre Jean Castex.

À moins de trois semaines du congrès des Régions de France, ce rendez-vous à Matignon visait à formaliser les différentes demandes et attentes sur plusieurs points, dont celui concernant le dossier sur la décentralisation. Il a notamment été question du projet de loi 3DS, adopté au Sénat le 21 juillet dernier.

"Le Premier ministre a notamment dit que la loi serait présentée et débattue en première lecture à l’Assemblée nationale, début décembre 2021, nous a indiqué Gilles Simeoni au sortir de la réunion. Ce rendez-vous a également été l’occasion pour les présidents de régions, de façon générale, de réaffirmer leur attente d’une véritable loi de décentralisation ambitieuse, puisqu’ils sont tous sur une position très décentralisatrice."

Élue présidente de l'association en juillet dernier, dans une élection où la voix de Gilles Simeoni avait pesé et où l'autonomie de l'île avait été au centre des négociations, Carole Delga (présidente de la région Occitanie) a évoqué la Corse devant Jean Castex. "Dans ce cadre général-là, elle a rappelé qu’en tant que présidente et au nom de Régions de France, elle se positionnait en faveur d’un statut d’autonomie pour la Corse", confie le président du Conseil exécutif.

Congrès le 30 septembre à Montpellier

La crise du Covid et ses impacts budgétaires étaient également à l'odre du jour de cette réunion. "Dans les différentes régions et en Corse, les recettes ont diminué et les dépenses économiques et sociales ont augmenté, explique Gilles Simeoni. On a discuté de tout cela pour redéfinir un peu les relations entre l’État et les régions. Selon les régions, certaines problématiques sont communes, d'autres sont spécifiques. Le dernier point était aussi d’exprimer notre solidarité vis-à-vis des territoires ultramarins qui ont été lourdement touchés. Il était important que la Corse soit là pour ça aussi."

Désormais, les présidents de régions devraient retrouver Jean Castex le 30 septembre prochain, à Montpellier, à l'occasion du congrès Régions de France. "Le Premier ministre sera là, confirme Gilles Simeoni. Il va se positionner par rapport à ces différentes problématiques." Et peut-être apporter publiquement certaines réponses attendues par l'ensemble des présidents.