Reprise SNCM : l'offre de Patrick Rocca retenue par le tribunal

Le tribunal de commerce de Marseille a rendu vendredi sa décision concernant la reprise de la SNCM. L'offre de l'entrepreneur corse Patrick Rocca a été retenue.

La reprise de la SNCM est donc attribuée à Patrick Rocca. L'offre de l'entrepreneur corse a été retenue ce vendredi par le tribunal de commerce de Marseille. 

L'entrepreneur ajaccien était le seul à proposer la création d'une seule société à la fois propriétaire des navires et employeur des salariés. Il était également le seul à reprendre les accords d'entreprises passés il y a deux ans. L'offre de Patrick Rocca implique 583 licenciements indique le tribunal de commerce de Marseille.

Lors de l'audience du 4 novembre, le procureur avait demandé au tribunal de commerce de Marseille de retenir l'offre du chef d'entreprise corse Patrick Rocca

Quatre candidats étaient en lice dans ce dossier : la compagnie de transport basée en Floride Baja Ferries de l'homme d'affaires Daniel Berrebi, une autre par le transporteur corse Rocca, une troisième par le consortium d'entreprises corses Corsica Maritima (CM Holding), avec à sa tête l'homme d'affaires François Padrona, et la dernière par l'ancien directeur du port de Marseille Christian Garin, associé à l'armateur grec Arista.