• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Retour sur les conflits sociaux qui ont marqué les transports maritimes en Corse

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

L'Histoire des transports maritimes en Corse est jalonnée de nombreux conflits et mobilisations. Retour sur les événements marquants de cette actualité sociale.

Par France 3 Corse ViaStella

En 2005, l'intervention en hélicoptère des hommes du GIGN après le détournement du Pascal Paoli par des marins STC, qui les accueillent sous les applaudissements, restera l'image la plus marquante des conflits maritimes.

Le but de cette opération coup de poing : lutter contre la privatisation de la SNCM. Résultat : 50 marins nationalistes sont interpellés dans le calme, deux sont condamnés à de la prison avec sursis.

Les conflits sociaux ont jalonné l'histoire du maritime en Corse. Déjà dans les années 1980 et 1990, les grèves se succèdent. Les bateaux de la SNCM et ceux de la CMN seront respectivement bloqués à Bastia et Marseille par le STC et la CGT.
 

La pénurie guette


La conséquence principale de ces mouvements sociaux à répétition : le risque de rupture de stock dans les grandes surfaces. En 2012, après sept jours de blocage du fret, et surtout en 2011, le conflit record de la SNCM, avec 47 jours de perturbation, les rayons alimentaires se vident et la pénurie guette

 
Retour sur les conflits sociaux qui ont marqué les transports maritimes en Corse
Equipe - Pierrick Nannini ; Jean-Paul Valentini ; Rajanoarison Francia ; Delsol Jean-Jérôme.


À l’époque à la tête du syndicat des transporteurs, déjà Pascal Trojani qui dénonçait les effets de la grève. Désormais homme clef de la Corsica Linea, il garde le même combat : éviter la paralysie du trafic. Il aura réussi ce vendredi 8 mars à désamorcer le premier jour de grève au sein de sa compagnie. 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus