• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Série d'explosions en Corse : le parquet antiterroriste se saisit de l'affaire

Lundi 1er avril, des charges explosives ont été découvertes devant le centre des finances publiques du Cap-Corse et la trésorerie de Bastia. / © Anne-Marie Leccia / FTVIASTELLA
Lundi 1er avril, des charges explosives ont été découvertes devant le centre des finances publiques du Cap-Corse et la trésorerie de Bastia. / © Anne-Marie Leccia / FTVIASTELLA

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie des enquêtes concernant les explosions commises en Corse début mars. 

Par La rédaction de ViaStella

La section antiterroriste du parquet de Paris, déjà en charge de l'enquête sur deux charges explosives découvertes devant les Finances publiques à Bastia, s'est saisie de celles sur plusieurs explosions commises en Corse début mars, a-t-on appris mardi auprès des procureurs de Bastia et d'Ajaccio.
 

Ils se sont saisis des faits qui ont été commis en Haute-Corse dans la nuit du 9 au 10 mars, c'est-à-dire les destructions par moyen dangereux au préjudice des maisons ou appartement de Ville di Petrabugno, Penta di Casinca et Patrimonio", a précisé à l'AFP Caroline Tharot, procureure de la République de Bastia.
 

En Corse-du-Sud, la section antiterroriste enquête désormais sur les deux maisons détruites à Piana dans la nuit du 9 au 10 mars ainsi que celle sur une résidence secondaire en partie détruite à l'explosif à Sagone dans la nuit du 29 au 30 mars, a indiqué à l'AFP Eric Bouillard, procureur de la République d'Ajaccio. "Nous avons fait un lien entre ces deux dossiers", a précisé M. Bouillard.

Au total la nuit du 9 au 10 mars, ce sont six résidences secondaires qui avaient été visées par des explosions alors qu'une visite d'Emmanuel Macron avait été annoncée pour le 19 mars par des médias locaux. Elles n'avaient fait aucun blessé mais avaient provoqué de sérieux dégâts.
 

A lire aussi

Castagniccia : près des eaux d’Orezza, une chaussée en partie effondrée depuis sept mois

Les + Lus