Fusillade du Val de l'Aurence le procureur s'exprime

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécile Gauthier .

Nous vous en parlions dès ce matin, hier soir vers 18h45 un homme a été blessé par arme à feu dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges.



La police a été alertée par des riverains jeudi soir vers 18h45. Deux coups de feu ont été tirés sur le parking de l'allée Abbé Desgranges en bas d'un immeuble, blessant aux jambes un homme de 21 ans actuellement hospitalisé, ses jours ne sont pas en danger.



Cette après-midi le procureur de la république Michel Garrandaux expliquait aux journalistes que l'affaire aurait débuté par une altercation verbale entre la victime et le petit frère (15 ans) du tireur. L'adolescent serait allé chercher son aîné âgé de 22 ans pour le défendre, ce dernier est arrivé avec une arme de poing et a tiré à deux reprises dans les jambes de sa victime.



Toute la nuit les enquêteurs ont recherché en vain le tireur qui s'est finalement présenté de son plein gré au commissariat ce matin vers 9 heures. Il a expliqué qu'il venait au commissariat car il savait qu'il était recherché mais il a nié être l'auteur des coups de feu.



Selon le procureur la tentative d'homicide volontaire pourrait être retenue.



A noter que la victime serait un membre de la famille de l'un des auteurs présumés du meurtre de Martunik Aslanian, cet homme de 61 ans abattu au val de l'Aurence en janvier dernier. Selon le procureur les deux affaires n'ont cependant aucun lien.



Ecoutez l'interview du procureur :







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité