Des militaires du 1er Rima d'Angoulême rejoignent le Mali

Fortes demandes pour intégrer l'armée après les attentats. / © Maxppp
Fortes demandes pour intégrer l'armée après les attentats. / © Maxppp

Un convoi exceptionnel du 1er Rima vient d'arriver en gare d'Angoulême. Une cinquantaine d'hommes ont quitté leur caserne pour décoller vers le Mali et rejoindre l'opération Serval.

Par Bernard Dussol

Branle-bas de combat ce mardi matin en gare d'Angoulême. Les militaires charentais du 1er Rima chargeaient leur matériel et leurs camions sur des trains spécialement affrétés pour leur permettre de rejoindre les forces françaises engagées dans l'opération Serval au Mali.
Même si leur état-major se refuse à tout commentaire, l'entraînement de ces hommes laisse entrevoir l'étendue des actions qu'ils auront à mener au Mali.

Les hommes du 1er Régiment d'Infanterie de Marine sont habitués à intervenir dans des conflits extérieurs.  Ils participent aux différentes actions où est engagée la France. Leur expertise les rend apte à remplir toute la panoplie des missions de projection. Le 1er RIMa bénéficie d'une véritable culture opérationnelle : combat blindé, opérations de rétablissement ou de maintien de la paix, intervention à caractère humanitaire, évacuation de ressortissants, opérations amphibies...

Le 1er RIMa a accumulé une grosse expérience du combat de terrain sur tous les continents. Il constitue un outil de combat disposant de moyens puissants, mobiles et performants qui le rendent particulièrement apte à l'acquisition du renseignement et au combat blindé.

Sur le même sujet

Accidents de la route, et après ?

Près de chez vous

Les + Lus