Un nouveau système d'alerte en Corrèze

Le réseau d'alerte aux populations va être entièrement rénové et modernisé à partir de cet été. 

Sirène de la Médiathèque de Brive
Sirène de la Médiathèque de Brive © Ilioné Schultz
Jeudi 7 février, un grand test a eu lieu à Brive pour vérifier le réseau des sirènes d'alerte de la ville. Une vérification qui s'accompagnera bientôt de la mise en place d'un tout nouveau système pour remplacer l'ancien réseau national installé dans les années 1950.

Pour ce faire notamment, ce système sera mis en réseau et informatisé, certaines sirènes seront repositionnées pour s'adapter à la nouvelle implantation des populations sur le territoire. L'alerte individuelle des populations, avec par exemple l'envoi de messages sur les portables, sera également possible.

Les travaux, qui doivent débuter à l'été 2013 devraient s'achever fin 2014. 

Reportage d'Illoné Schultz et Pierre Gauthier avec l'intervention de Nathalie Valleix, Directrice de cabinet du préfet de la Corrèze





Le réseau d'alerte (RNA)
Le réseau national d'alerte (RNA) est constitué d'environ 4 500 sirènes en France. Il a pour but d'alerter la population en cas de danger immédiat. Les sirènes émettent alors un signal composé de trois séquences d'une minute 41 secondes, séparées par un silence de cinq secondes.
Les essais de sirènes du réseau national d'alerte se déroulent le premier mercredi de chaque mois, à midi.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
technologies société sécurité