Les sauniers de l'île de Ré inventent les galets de sel. A quoi ça sert?

Le principal avantage de ces galets de sel aggloméré, c'est leur poids: sept grammes, ce qui correspond au dosage parfait pour cuisiner. Ils vous évitent donc d'avoir la main trop lourde en salant vos plats.

Des galets de sel pesant 7 grammes chacun.
Des galets de sel pesant 7 grammes chacun. © France 3
La coopérative des sauniers de l'île de Ré vient donc de lancer un nouveau produit sur le marché. Ces galets de sel, prêts à l'emploi, sont commercialisés dans 1 800 points de vente à travers toute la France et sont également vendus à l'exportation.
Ce nouveau conditionnement semble déjà plaire aux consommateurs. Il va certainement contribuer à l'essor du sel de l'île de Ré dont les ventes sont en constante augmentation et ont atteint les 1 800 tonnes cette année.
Les produits de la coopérative des sauniers rétais, du gros sel à la fleur de sel, sont désormais tous vendus déjà conditionnés et estampillés île de Ré.
Valérie Prétot et Morgane Tregouet nous font découvrir ces galets de sel en vidéo.
galets de sel de l'île de Ré


Le sel et l'île de Ré
Ce sont les marais salants qui assurent l'unité de l'île en reliant les îlots entre eux. 
Jusqu’au Moyen-Âge, l’île de Ré était composée de trois îlots. Peu à peu, les espaces se sont comblés par dépôt naturel d’argile, permettant la création de marais salants gagnés sur la mer.Apparus au Moyen-Âge, les marais salants n'ont vraiment été exploités qu’à partir du XVème siècle. Au XIX siècle, une grande partie de la richesse de l'île viendra du sel, 30 000 tonnes sont produites par an. 
Mais dès la fin du XIX siècle et au siècle suivant, les marais vont être abandonnés et les sauniers vont quasiment disparaître.
Il faudra attendre la fin des années 90 pour que l'activité reprenne et que les jeunes s'installent.
Aujourd'hui, ils sont 70 à travailler sur l'île.
 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
innovation