Cet article date de plus de 8 ans

Pérignac (16) : très fissurée, la maison risque de s'effondrer

De nombreux propriétaires de maisons fissurées suite à la sécheresse de 2003 sont inquiets et à bout de nerfs: les travaux réalisés par des professionnels n'empêchent pas de nouvelles fissures de se faire, bien au contraire ils ont aggravé la situation.
La porte d'entrée est condamnée, car impossible à ouvrir. Dans la maison, malgré le chauffage, il fait très froid et humide , un froid qui pénètre par toutes les énormes fissures présentes dans toutes les pièces. Ce couple n'en peut plus, selon un expert il prend un risque à vivre entre ces murs aux cloisons détachées et affaissées. Et pourtant des travaux ont été réalisés : en 2006 l'installation de micro pieux se serait avérée non conforme et inopérante selon leur expert : le bâtiment aurait donc poursuivi ses affaissements successifs dans dans un environnement géologique instable. Les propriétaires ont saisi la justice.

Les propriétaires de maisons fissurées par la sécheresse de 2003 croyaient pour certains avoir retrouvé une tranquillité d'esprit et de confort après leur indemnisation, et les travaux effectués pour éviter que leur propriétés immobilières se dégradent au gré des conditions climatiques.
Malheureusement, plusieurs cas seraient d'ailleurs dénombrés dans notre région,
Reportage de Jérome Deboeuf et Christophe Guinot, intervenants : Nathalie Dail, Propriétaire de la maison 

maisons fissurées



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse