Il court, il court le furet en Charente-Maritime pour chasser les lapins

Le furet est utilisé pour capturer les lapins. / © MaxPPP
Le furet est utilisé pour capturer les lapins. / © MaxPPP

A St-Pierre-d'Amilly près de Surgères (17), les furets sont mis à contribution pour réguler les populations de lapins, trop nombreux dans cette zone. Une méthode de chasse écologique et qui permet de capturer les lapins vivants.

Par Christine Hinckel

Le principe est simple, les furets s'introduisent dans les terriers des lapins et les poursuivent tout au long des tunnels jusqu'à ce que les lapins sortent à l'air libre.
Là, commence le travail- parfois très sportif- des hommes car Ils doivent se précipiter pour capturer les lapins avant qu'ils ne réussissent à s'échapper en contournant les filets posés sur les trous des terriers.
Les lapins seront ensuite réintroduits dans des régions où ils sont en déficit et devenus introuvables pour les chasseurs. C'est d'ailleurs la Fédération de chasse qui est à l'origine de cette initiative en gestion conjointe avec les agriculteurs. Les lapins de St-Pierre-d'Amilly vont continuer leur vie en Vendée ou dans les Deux-sèvres
En Suisse, la pratique du furetage ( chasse à l'aide des furets) est interdite. En France, elle dépend d'une législation spécifique. L'usage du furet à la chasse n'est autorisé que dans les lieux où le lapin de garenne est déclaré officiellement « nuisible ».

Eric Vallet et Marc Millet ont assisté à cette partie de chasse bien particulière. Leur reportage en vidéo.
Les furets chasseurs de lapins en Charente-Maritime



Sur le même sujet

Haute-Vienne : les arboriculteurs cherchent des saisonniers pour la récolte des pommes

Les + Lus